Cyberpunk 2077 : un recours collectif ouvert contre CD Projekt RED

Cyberpunk 2077 risque de coûter cher à CD Projekt RED. Bloomberg a en effet appris qu’un recours collectif avait été ouvert par Rosen Law contre le studio polonais. Le cabinet accuse en effet la direction du studio d’avoir induit les investisseurs en erreur et de ne pas les avoir informés du fait que les versions PS4 et Xbox One étaient quasiment injouables.

Cyberpunk 2077 n’a pas connu un lancement facile. Le titre donne en effet l’impression d’avoir été lancé à la va-vite en dépit des nombreux reports dont il a fait l’objet. Les bogues sont en effet légion.

Bourré de défauts, certes, mais avec d’immenses qualités – Crédit : CD Projekt/Fredzone

Mais le vrai problème ne se situe pas de la version PC ou new gen. L’erreur de CD Projekt RED a en effet été de vouloir rendre son nouveau titre compatible avec les PS4 Fat et Xbox One.

Cyberpunk 2077, un lancement compliqué

Clairement, ces versions semblent tenir davantage de la blague, avec des chutes de framerate vertigineuses et des textures ou effets semblant sortir tout droit des années 90.

Et pour Rosen Law, c’est un véritable problème. Le cabinet d’avocats accuse en effet C Projekt RED d’avoir manqué de transparence et d’avoir ainsi induit les investisseurs en erreur en leur faisant croire que Cyberpunk 2077 allait réellement être capable de tourner sur PS4 et Xbox One.

Pour le cabinet, les pontes du studio ont clairement menti et ils auraient ainsi dû informer leurs actionnaires que leur titre allait être totalement injouable sur ces plateformes.

Un recours collectif a été ouvert

Visiblement très remonté, Rosen Law a donc ouvert un recours collectif contre le studio polonais et il encourage tous ses investisseurs à se joindre à la plainte. Il faut cependant noter qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, aucun actionnaire n’a répondu présent.

Reste que la situation est tout de même critique. La semaine dernière, le New York Times a en effet publié un article dans lequel nos confrères indiquaient que certains investisseurs envisageaient une action en justice. La proposition de Rosen Law pourrait donc les convaincre de passer à l’action, avec toutes les répercussions que cela pourrait avoir pour CD Projekt RED.

Maintenant, rien ne dit qu’ils le feront. Cyberpunk 2077 semble en effet très bien se vendre en dépit des problèmes rencontrés. Et de son côté, le studio a commencé à déployer des correctifs. Le dernier en date corrige d’ailleurs ce fameux bug de sauvegarde qui a touché certains joueurs PC.