Reggie Fils-Aimé est revenu sur les raisons du succès de Nintendo

Cette année, la branche américaine de Nintendo aura vu son PDG, l’illustre Reggie Fils-Aimé, quitter ses fonctions pour être remplacé par Bowser (ça ne s’invente pas !). L’homme était une figure forte de la firme nippone et aura permis à cette dernière de rayonner à l’international, la plupart des fans ayant beaucoup d’affection pour le personnage. Et alors que Nintendo s’empare du classement français des jeux les plus vendus grâce à Pokémon, Reggie Fils-Aimé s’est laissé à aller à certaines confidences au micro de Game Daily. L’homme a notamment évoqué les raisons du succès de Nintendo.

Pour Reggie Fils-Aimé, c’est avant tout la « curiosité intellectuelle » qui représente la force de Nintendo.

Crédits Pixabay

Dans cet entretien, Reggie Fils-Aimé évoque une période précise de l’histoire du jeu vidéo, dans les années 2000.

Nintendo, un succès qui ne doit rien au hasard

Il n’est pas utile de présenter Nintendo, l’un des leaders du jeu vidéo depuis de nombreuses générations. La firme nippone aura survécu à la venue d’un tas de nouveaux concurrents, aujourd’hui représentés par Sony et Microsoft. Reggie Fils-Aimé, ancien PDG de la branche américaine, explique que le succès de Nintendo repose la « curiosité intellectuelle » qui représente « un principe important » contrairement à la course technologique des deux sociétés précédemment citées.

Pour l’homme, le tournant a eu lieu dans les années 2000 quand « seule une infime partie des gens jouait aux jeux vidéo, que l’industrie stagnait et que de gros marchés comme l’Europe ou le Japon accusaient une baisse des ventes ».

Il faut dire qu’aujourd’hui, jamais les jeux vidéo n’ont été aussi populaires et accessibles. Et face à cette stagnation, Reggie Fils-Aimé estime que « Nintendo l’a interprété comme […] le résultat d’un trop grand nombre de suites. On retrouvait les mêmes titres, dans une cinquième ou sixième version, moins innovantes et amusantes ».

Comme exemple, Reggie Fils-Aimé cite le cas de la Wii, qui aura déployé une stratégie bien différente de celles de Sony et Microsoft. Résultat ? La machine a été un véritable succès.

Même si il est vrai que Nintendo est également friand des suites de ses licences cultes, il faut bien avouer que ces jeux arrivent toujours à surprendre et qu’un Mario Odyssey n’a rien à voir avec un Mario Sunshine ou Mario Galaxy !