Renault et Waymo annoncent que les voitures autonomes vont bientôt débarquer en région parisienne

En juin 2019, Renault-Nissan et Waymo ont conclu un partenariat pour faire la promotion des véhicules autonomes en Japon et en France. Après avoir testé les voitures à Rouen, le duo a annoncé de nouvelles expérimentations en région parisienne.

Le nouveau projet, annoncé le 11 octobre 2019, est le fruit d’un accord qui porte sur l’aménagement des infrastructures de mobilité autonome entre l’Aéroport Charles de Gaulle et La Défense. La région Île-de-France a décidé d’investir 100 millions d’euros pour assurer la mise en place de ce service de mobilité urbaine dans le quartier.

Waymo

Le but est de répondre aux besoins de la région, qui est très touristique et dynamique.

Un nouveau moyen de transport pratique pour les habitants en Île-de-France

Le principal objectif de la collectivité est de faire de la région Île-de-France, « la première région mondiale de véhicules autonomes ». Ce sont les habitants qui profiteront en premier lieu des avantages de cette nouvelle mobilité urbaine.

Une porte-parole de Renault a déclaré que ce projet porte sur des véhicules électriques et partagés. Ainsi, les habitants pourront bénéficier d’un nouveau moyen de transport écologique en réduisant en même temps le nombre des voitures en circulation.

La mise en place de ce service de mobilité est aussi une solution pratique pour lutter contre la congestion urbaine face à l’implantation de grands centres commerciaux et gratte-ciel dans la région. De plus, la voie choisie est une voie commerciale critique pour la ville.

Un service de mobilité autonome pour accueillir les Jeux olympiques de Paris 2024

Valérie Pécresse, la Présidente de la région Île-de-France a déclaré que son but était de « […] mener à bien ce projet pour les Jeux olympiques de Paris ». Ainsi, le service devra être opérationnel avant les JO de 2024. L’accomplissement à temps de ce nouveau projet nécessite ainsi le soutien de la Ville, des autorités publiques et des partenaires.

Ce grand événement sportif qui aura lieu à Paris exige en effet des infrastructures adaptées qui devront permettre aux nombreux touristes et visiteurs internationaux de se déplacer sereinement dans la ville et ses alentours.

Cependant, les itinéraires, le nombre de véhicules et de passagers ne sont pas encore définis, d’où l’importance de plancher sur des solutions dès maintenant.