Renault signe un partenariat avec Waze

Le Mondial de l’Automobile bat son plein à Paris (jusqu’au 16 octobre, Porte de Versailles) et c’est à cette occasion que Renault a décidé d’annoncer la signature d’un partenariat avec Waze, l’application de navigation GPS reposant sur un concept participatif.

Le constructeur français espère bien par ce moyen faciliter la vie des conducteurs en leur proposant – sur certains de ses modèles – l’application directement accessible depuis le système de navigation du véhicule. Il ne sera donc plus nécessaire de garder un œil sur son smartphone en conduisant, tout passera directement via Android Auto, une version du système d’exploitation de Google, développée spécialement pour le monde automobile.

renault_waze

Renault va équiper certains de ses véhicules de Waze, l’application de navigation GPS participative

Le constructeur automobile semble avoir flairé le bon plan en signant ce partenariat avec l’application, cette dernière étant particulièrement populaire chez les automobilistes. Fondée en 2008 en Israël (et racheté en 2013 par Google), Waze propose à ses usagers un service de navigation GPS efficace et agrémenté d’informations sur le trafic (accident, travaux, danger, embouteillage, ou radars) fournies de manière participative par les utilisateurs.

Waze, la bonne idée de Renault ?

Renault serait ainsi sur le point de se démarquer de ses concurrents en proposant à ses clients une application des plus populaires disponible via le système de navigation de ses véhicules. Le constructeur explique vouloir rendre “la route sûre et plus agréable”, tout en “optimisant les temps de parcours”.

En outre, et comme sur l’application, Waze sera en mesure de fournir des informations sur les contrôles radar et ce en temps réel, grâce à son fonctionnement participatif. Une fonctionnalité qui contribue par ailleurs à la renommée du service.

Bémol en revanche, pour que Waze fonctionne sur le véhicule, il faudra (et c’est logique) que l’application puisse disposer d’une connexion internet en continu, que ce soit au moyen d’un smartphone connecté à la voiture avec un partage de data, ou via une connexion fournie par le véhicule lui-même.

Une tendance qui se confirme

Les rapprochements entre les firmes automobiles et le secteur du High-Tech sont de plus fréquents, et cette annonce de Renault va dans le sens de cette nouvelle tendance.

Il y a d’ailleurs fort à parier que les choses continuent sur cette voie, notamment après les lancements respectifs d’Android Auto, et de son concurrent direct, Apple CarPlay.

Crédit photo

Mots-clés renaultwaze