Renault va lancer une Twingo électrique en 2020

Ces derniers temps, le marché mondial de l’automobile fait face à un certain ralentissement. Les constructeurs français ne font pas exception et accusent une certaine baisse au niveau des ventes. C’est le cas de Renault, premier constructeur en France, dont les ventes ont diminué de 3,4 % en 2019.

Les responsables de Renault ont toutefois déclaré que cette baisse est inférieure à ce qu’il se passe au niveau mondial. Globalement, la baisse atteint en effet les 4,8 %. Renault maintient ainsi une part de marché de 4,25 % dans le monde.

Crédits Pixabay

Malgré cette situation, Renault garde une longueur d’avance sur son rival français PSA qui a accusé une baisse des ventes de 10 % en 2019. La marque au losange s’en sort également dans le secteur des voitures électriques et prévoit de lancer une Twingo version électrique au cours de cette année 2020.

Une perte de terrain en dehors du vieux continent

Ce sont surtout dans les régions en dehors de l’Europe que les ventes de Renault ont le plus baissé, en particulier en Afrique, au Moyen-Orient ou encore en Inde et dans la zone Pacifique, où il y a eu une diminution des articles vendus de 19,3 %, pour arriver à 453 000 véhicules.

Selon les informations, ce serait le retrait d’Iran qui a eu le plus d’impact sur les chiffres.

Du côté de la Chine, considérée comme le premier marché automobile mondial, le constructeur français a également connu une baisse de 17,2 %.

Une croissance du secteur de l’électrique

Du côté de l’Europe, Renault s’en sort assez bien puisque le nombre de ventes que l’entreprise a effectuées a augmenté de 1,3 %. En Russie, la part du marché du constructeur reste assez stable avec 29 %. Selon les responsables de la compagnie, celle-ci aurait également gagné quelques places au Brésil pour devenir la 4e marque du pays.

Toujours à propos des progrès en termes de vente, c’est surtout dans le secteur des voitures électriques que Renault a obtenu les meilleurs résultats.

En 2019, les ventes de voitures fonctionnant à l’électricité ont en effet progressé de 23,5 %, pour arriver à 62 000 voitures écoulées. D’après Olivier Murguet, directeur commercial de la société, dont les propos ont été relayés par les Echos, celle-ci va continuer à agrandir sa flotte avec l’hybride de la Clio et l’hybride rechargeable du Captur et de la Megane.

Il y aura aussi le nouveau modèle de Twingo électrique annoncé pour cette année et qui sera présenté à Genève.

En tout cas, avec l’avènement des voitures électriques, ces dernières commencent à attirer de plus en plus les consommateurs. Renault ne veut pas être en retard dans le domaine et projette ainsi d’étendre sa flotte avec de nouveaux modèles.

Mots-clés renaulttwingo