Réouverture des salles de cinéma en France: une décision sera prise à la mi-janvier

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a récemment déclaré qu’à la mi-janvier, une décision sera prise concernant la réouverture des salles de cinéma. Une clarification qui intervient alors que certains pouvaient croire que la date du 15 janvier signerait un redémarrage quasi-automatique de cette industrie en France.

Au contraire d’un film particulièrement savoureux dont on souhaiterait qu’il ne prenne jamais fin, les exploitants des salles de cinéma doivent actuellement faire le vœu que le temps passe très vite jusqu’à pouvoir de nouveau travailler. En fin d’année dernière, rappelle AlloCiné, le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal avait estimé qu’il apparaissait “très peu probable” qu’à la date du 7 janvier, puissent rouvrir “salles de spectacle”, “lieux culturels”, “théâtres” et “cinémas”.

Le mardi 5 janvier dernier, alors qu’elle était l’invitée de RTL Soir, le ministre de la Culture Roselyne Bachelot a tenu à clarifier la position du gouvernement quant à la décision de rouvrir les salles de spectacle. Elle a ainsi rappelé que le 15 décembre 2020, avait été annoncée, non pas une réouverture pour le 7 janvier, mais une “clause de revoyure”. En d’autres termes, un état des lieux sanitaire.

Covid-19 : le 7 janvier, l’effet des fêtes de Noël examiné

La ministre de la Culture a ensuite détaillé l’action qui sera entreprise le 7 janvier. Elle consistera principalement à constater l’évolution de la situation sanitaire suite aux fêtes de fin d’année, en précisant que seul l’effet de Noël pourra être examiné. Il faudra en effet patienter jusqu’au 15 janvier prochain, soit un peu plus d’une semaine plus tard, pour vérifier un impact des festivités du Nouvel An. Mme Bachelot rappelant que c’est en de pareilles occasions que l’on observe davantage de réunions, c’est probablement ce marqueur qui sera le plus attendu.

Reconnaissant un manque de “visibilité”, la ministre dit travailler à un “modèle résilient” permettant de surmonter la crise, son objectif étant d’autoriser la réouverture de la culture sans nécessiter de la refermer par la suite. Elle recevra par ailleurs le monde de la culture au lendemain de ce fameux 7 janvier, en évoquant d’ores et déjà la possibilité d’un “calendrier glissant” et des réouvertures progressives où les musées seraient les premiers à se redécouvrir.

Mots-clés Covid-19