Reptiliens : retour sur le mythe du reptile humanoïde

Les reptiles humanoïdes sont une race supposée d’humanoïdes intelligents, surnaturels, ou très développés, présents dans la mythologie, la fiction populaire, les théories pseudoscientifiques et dans les écrits des conspirationnistes du New Age. Ils apparaissent aussi dans certaines théories du complot, notamment celles de Riley Martin, de John Rhodes, de David Icke et dans la science-fiction.

Les reptoïdes, un mot utilisé pour définir les êtres reptiliens-humanoïdes, est le nom le plus populaire utilisé pour décrire ces êtres cryptiques, bien que certains auteurs les appellent aussi dinosauroïdes ou hommes-lézards. D’autres noms sont également utilisés comme Draconiens, Saurials ou Sauroids. Ces êtres sont souvent décrits comme étant de couleur verte ou dorée.

Reptiliens

Mais à ce jour, personne n’a produit de preuve formelle de l’existence de reptiles humanoïdes, et les allégations de leur existence peuvent au mieux être qualifiées de cryptozoologie ou de pseudoscience.

Références mythologiques aux reptiliens humanoïdes

Plusieurs anciens peuples du monde entier ont décrit des êtres reptiliens, et certains ont décrit des reptiles humanoïdes. Dans de nombreuses mythologies, on trouve ainsi des récits de créatures reptiliennes (généralement non humanoïdes) qui sont souvent, mais pas toujours, hostiles aux êtres humains. Les mythes des « serpents de la sagesse », qui ont éclairé l’humanité avant l’aube de la civilisation, sont également assez communs.

Certaines personnes, doutant des affirmations d’observations ou de contacts avec des reptiles humanoïdes, suggèrent que la prééminence mythologique des formes reptiliennes pourrait provenir d’une mémoire génétique d’instincts développés il y a des millions d’années, lorsque les mammifères étaient la proie des reptiles qui dominaient la Terre.

Les reptoïdes et la mythologie grecque

L’association des Reptiliens à la culture grecque trouve son fondement dans de nombreux contes mythologiques sur les dragons et les serpents. Une de ces histoires parle de Cecrops. Cecrops était un roi d’Athènes et l’on raconte qu’il était né de la terre elle-même. Sa moitié supérieure avait la forme d’un homme et sa moitié inférieure était en forme de serpent. Il est considéré comme le fondateur et le premier roi d’Athènes.

Cecrops était aussi un héros de la culture, enseignant aux Athéniens le mariage, la lecture, l’écriture, et les cérémonies funéraires. D’après les conspirationnistes, il est possible que les Reptiliens aient cherché à faire émerger des êtres sélectionnés, bien éduqués, pour servir leur but sous les dieux reptiliens. Il y avait aussi une déesse appelée Echidna, la femme de Typhon dans la mythologie grecque, qui était moitié femme, moitié serpent. Parmi les autres dieux connus, on trouve Gaia, Uranus et Zeus, entre autres. Cependant, seuls Cecrops, Echidna et Méduse sont décrits comme des reptiliens (jusqu’à présent).

Spéculation scientifique

Dans une expérience de pensée publiée en 1982, le paléontologue Dale Russell, conservateur de fossiles de vertébrés au Musée national du Canada à Ottawa, conjectura que, si la météorite Chicxulub n’avait pas exterminé les dinosaures il y a 65 millions d’années, les prédateurs bipèdes (théropodes) qui existaient à cette époque, tel que Troodon, auraient évolué en êtres intelligents semblables dans la forme du corps aux êtres humains. Les Troodontidés avaient des doigts capables de saisir et de tenir les objets dans une certaine mesure, et une vision binoculaire.

Comme la plupart des dinosaures de la famille des troodontidés, cette créature imaginaire, que Russell appelait le « Dinosauroïde », aurait eu de grands yeux et trois doigts sur chaque main, dont l’un aurait été partiellement opposé. Comme avec la plupart des reptiles modernes (et des oiseaux), ses organes génitaux auraient été internes.

Russell dit que cet être aurait eu besoin d’un nombril, étant donné qu’un placenta aiderait au développement d’un cerveau plus grand, mais qu’il n’aurait pas possédé de glandes mammaires, et aurait nourri ses enfants, comme les oiseaux, à travers la nourriture régurgitée. Son langage aurait été semblable au chant d’un oiseau.

Les spéculations fantaisistes de Russell ont été critiquées par d’autres paléontologues depuis les années 1980, dont beaucoup soulignent que le dinosaure de Russell est trop anthropomorphe.

Les théories du complot – David Icke

Il existe de nombreuses théories du complot impliquant des extraterrestres reptiliens, ou des terriens de lignée reptilienne. Beaucoup prétendent que les soi-disant Gris sont en fait des reptiles, et devraient être catégorisés comme des « Reptoïdes ». D’autres disent que les Reptoïdes sont une espèce entièrement différente travaillant avec ou en opposition aux Gris. Certains ont également affirmé qu’ils étaient capables de changer de forme (Icke, 2004).

Selon le théoricien de la conspiration britannique David Icke, les reptiles humanoïdes sont la force derrière une conspiration mondiale visant à manipuler et à contrôler l’humanité. Il soutient que la plupart des dirigeants de notre monde, de George W. Bush aux membres de la famille royale britannique, sont en fait des reptiliens buveurs de sang provenant du système stellaire Alpha Draconia.

D’après une interview avec David Icke, Christine Fitzgerald, une confidente de Diana, la Princesse de Galles, aurait affirmé que Diana lui aurait confié que la famille royale était des extraterrestres reptiliens, et qu’ils pouvaient se métamorphoser. David Icke et d’autres ont également affirmé que le président américain George W. Bush et sa famille font partie de cette même lignée.

Icke prétend, à partir de son exploration des liens généalogiques avec la royauté européenne, que de nombreux présidents des États-Unis ont été et sont des reptiles humanoïdes. Selon lui, la politique étrangère des États-Unis après le 11 septembre est le produit d’une conspiration reptilienne visant à asservir l’humanité, George W. Bush étant un serviteur des lézards. Il théorise aussi que les reptiliens sont venus de la constellation Draco.

L’une des entités reptiliennes que les gens voient lors de présumées rencontres ressemblerait à des reptoïdes comme ceux qui sont abordés dans les études de John Rhodes et du Reptoids Research Center. Mais comme la plupart des théories du complot, prouver les hypothèses d’Icke est impossible, ce qui ne l’empêche pas de continuer à vendre des livres et à donner des conférences basées de ses opinions politiques.

Les reptiliens, de grands amateurs de sang et de cerveau humain

Vous vous demandez peut-être : que mangent les reptiles humanoïdes ? Selon certains, ils aiment boire du sang humain. Cependant, les reptiliens ne diront pas non au cerveau humain non plus. Ils sont censés préférer le cerveau des enfants parce que les enfants seraient plus purs et que leurs tissus contiendraient moins de poison que les adultes.

Le sang peut également être utilisé par les reptiliens pour retracer leurs lignées. Par exemple, la croyance veut qu’en 4800 av. J.-C., les races croisées aient donné naissance aux civilisations de l’Égypte, de Babylone et autres. Donc, selon Icke, c’est grâce aux croisements que les humains sont devenus civilisés.

Icke dit aussi que dans les régions d’où proviennent les cultures croisées (comme la Turquie et l’Iran), il y a plus de gens avec un groupe sanguin rare connu sous le nom de Rh et Rh négatif (trouvé chez les reptiliens !)

Comment reconnaître un reptile humanoïde ?

Malheureusement l’homme derrière la théorie reptilienne, David Icke, n’a pas révélé comment repérer un reptilien qui essaie de faire croire à nous les humains qu’il est l’un d’entre nous.

Toutefois, d’autres qui croient en cette théorie du complot l’ont fait. Alors, comment pouvez-vous dire si un être humain est en réalité un reptilien ? Eh bien, tout d’abord, la plupart des reptiliens auraient des yeux verts ou noisette qui peuvent changer de couleur. Mais certains reptiliens peuvent aussi avoir les yeux bleus. Le plus important est que leurs yeux sont perçants.

Les reptiliens ont aussi tendance à avoir des cheveux roux et des cicatrices étranges sur leur corps. Ils ont aussi une pression artérielle basse, une bonne vue et une bonne audition, de la compassion pour le destin de l’humanité, un amour pour la science et l’espace, des connexions avec les ovnis et des contacts extraterrestres.

Les reptiliens semblent par ailleurs avoir la capacité de perturber les appareils électriques.