Resident Evil 2, 3 et 7 désormais jouables en 4K et ray-tracing à travers un patch next-gen

Diffusé dans la nuit de mardi à mercredi, le Capcom Showcase a été l’occasion, pour l’éditeur japonais, de revenir sur son line-up de jeux déjà annoncés. Après avoir dédié les premiers instants de sa présentation à Monster Hunter Rise, puis à Exoprimal, c’était au tour de la franchise Resident Evil de présenter en détail son avenir.

Beaucoup espéraient découvrir de nouvelles images du remake de Resident Evil 4, qui n’avait jusqu’alors profité que d’un timide teaser en CGI… On imagine bien la déception des fans quand Capcom s’est contenté d’un très court extrait d’une dizaine de secondes, montrant Leon Kennedy marcher dans une forêt.

Capcom

Qu’à cela ne tienne, pour se racheter auprès de sa communauté, et les faire patienter d’ici la sortie du jeu en 2023, l’éditeur a lâché une dernière surprise. Les patches next-gen pour Resident Evil 2, 3 et 7 ont ainsi été mis en ligne peu après la fin du Showcase, sur consoles PlayStation 5, Xbox Series X|S et PC.

Resident Evil se refait une beauté sur next-gen

Bien sûr, on parle bien des récents remakes de Resident Evil 2 et 3, et non pas des titres originaux sur PS1. Ces deux titres, en tandem avec Resident Evil 7, profitent désormais d’un passage à la next-gen gratuit pour les possesseurs des versions originales PS4 et XONE. De même pour les joueurs PC, qui ont vu le patch arriver en synchronisation avec leurs collègues sur consoles. Il y aura de quoi faire donc, pour les amateurs de beaux graphismes, étant donné la belle liste d’amélioration qu’apportent ces mises à niveau vers la nouvelle génération.

Enfin, ces trois jeux Resident Evil profitent d’une résolution poussée en 4K, mais également d’une fréquence d’images revue à la hausse pour atteindre le sacrosaint plafond du 60fps. L’autre grosse nouveauté, c’est l’ajout d’une option d’effets en ray-tracing, bouleversant la gestion des reflets et de la lumière dans ces jeux. Enfin, les joueurs PS5 profitent de quelques exclusivités propres au hardware de Sony, comme la gestion de l’audio spatial 3D et des retours haptiques pour la manette DualSense. De quoi patienter en attendant de retourner en terres espagnoles…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.