Voilà comment Disney+ va protéger nos enfants

Disney+ renforce ses mesures de protection des enfants. Désormais, les plus jeunes ne pourront plus accéder à certains types de contenus via leur profil.

La protection des mineurs sur internet est une tâche qui nécessite une approche globale. Son efficacité dépend de l’implication de toutes les parties concernées, notamment, les parents, les médias, les opérateurs ainsi que les autorités, pour ne citer que ces entités. Conscient de cela, Disney vient de revoir les mesures de protection des plus jeunes sur son service de streaming. Alors que la plupart des plateformes médiatiques en ligne utilisent des filtres et ont mis en place des messages d’avertissement pour empêcher les enfants de regarder du contenu qui ne convient pas à leurs âges, Disney+ veut aller encore plus loin en bloquant totalement l’accès à de tels programmes.

Disney+ renforce son système de protection des mineurs

Selon les explications de nos confrères d’Ubergizmo, cette mise à jour empêche les personnes cibles, c’est-à-dire les utilisateurs qui n’ont pas encore l’âge légal, de visionner des dessins animés et films jugés problématiques.

Des contenus supprimés

Alors qu’auparavant, Disney+ permettait aux enfants d’accéder aux contenus « sensibles » avec l’accord de leurs parents, désormais cela n’est plus le cas.

La récente mise à jour ne permet plus de visionner de tels contenus à partir d’un profil kids. Autrement dit, les adultes qui souhaitent permettre à un mineur de regarder un film ou un dessin animé considéré comme embarrassant devront lui donner accès à leur propre profil.

Pour couronner le tout, dans le but d’éviter les polémiques, Disney a décidé de passer à la vitesse supérieure en supprimant certains films de son service de vidéo à la demande. Parmi ces longs métrages qui ont été enlevés du catalogue de Disney+ figurent Peter Pan, Les Aristochats, La Belle et le Clochard, Dumbo et Le livre de la jungle.

Des accusations de racisme

Si Disney+ s’est séparé de ces contenus, c’est parce que sa maison-mère a longtemps été accusée de racisme. Comme le souligne notre source, l’univers Disney renferme d’anciens personnages racistes. Pour ne pas choquer les téléspectateurs, les programmes contenant des propos ou des figures qui vont à l’encontre de la nouvelle politique de la société comportent de nos jours des messages d’avertissement.

Mots-clés disneydisney+