Microsoft Edge : ce n’est pas gagné pour les extensions

Windows 10 apporte de nombreuses améliorations et il est en plus livré avec un tout nouveau navigateur web : Microsoft Edge. Il cumule les bons points, bien sûr, mais il n’est pas parfait pour autant. Non et son plus gros point noir, finalement, c’est le fait qu’il ne supporte pas encore les extensions tierces.

Aux dernières nouvelles, Microsoft serait en train de travailler sur une nouvelle version de son butineur. Elle supporterait les extensions et elle devrait être déployée avant la fin de l’année. Du moins d’après les dernières déclarations de la firme.

Extensions Microsoft Edge

Il faudra apparemment attendre la Redstone pour avoir droit aux extensions sur Microsoft Edge.

WinBeta, de son côté, a contacté ses sources pour tenter d’en apprendre un peu plus sur cette version et il n’a pas obtenu les mêmes infos.

Microsoft Edge devra attendre la Redstone pour avoir droit aux extensions

Elles lui ont appris que Microsoft était bien en train de finaliser une mise à jour de son système d’exploitation. La Threshold 2, c’est son nom, serait même programmée pour la fin de l’année, avant les fêtes.

Jusque là, rien d’anormal mais il y a tout de même un léger problème dans l’histoire. La firme n’aurait pas encore pris contact avec les développeurs des extensions.

Le pire reste à venir car la version RTM de Threshold 2 est attendue pour dans deux semaines. Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement que les délais sont trop courts pour corriger le tir et que les extensions ne feront sans doute pas partie des nouveautés apportées par ce fameux patch.

Zac Bowden aurait pu en rester là mais il a contacté d’autres sources et il a alors appris que les extensions de Microsoft Edge figuraient toujours au programme de Microsoft et qu’elles seront intégrées à la Redstone et donc à la mise à jour suivante.

Le truc, c’est que cette dernière ne sera pas déployée avant l’été prochain et cela veut aussi dire qu’il faudra attendre 2016 pour pouvoir installer des extensions sur le nouveau navigateur de la firme.

Enfin ça, c’est pour le grand public car les Windows Insiders devraient avoir accès aux versions bêta de la Redstone avec quelques semaines d’avance.

Microsoft, de son côté, n’a pas encore confirmé ces informations. Elles sont donc à prendre avec la plus extrême des prudences. Il faut d’ailleurs rappeler que la firme travaille sur un outil permettant d’assurer facilement le portage d’une extension existante sur son propre navigateur.

Si vous n’avez pas encore pris le temps de tester le navigateur, vous pouvez aller lire mon focus. On termine avec la vidéo que j’ai tournée en septembre.

Via