Le Samsung Z va avoir un peu de retard

Samsung a profité d’un événement spécial programmé le mois dernier pour lever le voile sur le tout premier téléphone portable propulsé par Tizen. Son nom ? Le Samsung Z, bien sûr, et autant dire que le bougre était vraiment très attendu. Plutôt logique, puisque son lancement a été reporté plusieurs fois au fil de ces derniers mois. Et devinez quoi ? La firme sud-coréenne vient précisément de remettre le couvert, en annulant purement et simplement la sortie de son terminal.

A la base, le lancement du Samsung Z était programmé pour la semaine prochaine en Russie. Tout était prêt, mais le constructeur a malheureusement préféré se raviser.

Retard Samsung Z

Le Samsung Z ne sortira finalement pas cette semaine en Russie.

Pourquoi ? Parce que sa plateforme n’est pas encore prête. Pas assez prête, en réalité. Elle fonctionne bien, c’est un fait, mais pas assez pour tenir tête face à iOS et Android. Il faut dire aussi que ces deux là marchent fort. Selon ZDNet, au premier trimestre 2014, Android totalisait plus de 81% de parts de marché dans la monde, contre 15% pour iOS.

Windows Phone, lui, est encore un peu à la traine (2,7%) mais il commence tout de même à trouver son public. Même chose pour BlackBerry qui n’a pas encore dit son dernier mot.

Face à ces concurrents particulièrement belliqueux, Samsung n’a pas le droit à l’erreur. Et c’est précisément ce qui l’aurait poussé à repousser le lancement de son terminal. La faute à son catalogue d’applications, sans doute.

Quoi qu’il en soit, sur le papier, le Samsung Z ne manque pas d’intérêt puisqu’il embarque un écran Super AMOLED HD de 4,8 pouces, un processeur constitué de quatre coeurs cadencés à 2 GHz et 2 Go de mémoire vive.

Il ne fait peut-être pas aussi bien que le Sony Xperia Z2 ou que le LG G3, c’est vrai, mais sa configuration suffit largement pour la plupart des usages et ce n’est donc pas là dessus que le constructeur devrait se concentrer durant ces prochaines semaines.

Via