Retour sur le mystère de la maladie de la météorite de Carancas

Le Pérou a reçu la visite d’une invitée un peu particulière le 15 septembre de l’année 2007. Il s’agit d’une météorite qui est tombée non loin du village reculé de Carancas. Un corps auréolé d’un voile de mystère. En effet, quelques heures à peine après que les villageois soient venus lui rendre visite, ces derniers ont commencé à développer une étrange maladie.

La météorite en question était une chondrite ayant la taille d’une petite table et pesant à peu près 12 tonnes. L’analyse des fragments a révélé la présence de minéraux comme l’olivine, le pyroxène et le feldspath. Selon les scientifiques, la météorite provient de la ceinture d’astéroïdes se trouvant entre les planètes Mars et Jupiter et elle faisait partie des plus gros rochers s’étant écrasés sur Terre.

Crédits Pixabay

Avec l’arrivée de ce rocher spatial, les géologues ont pu avoir la preuve qu’une chondrite pouvait provoquer la formation d’un cratère au moment de sa chute. Toutefois, les spécialistes ont été surpris que la météorite ait pu arriver intacte à la surface de la Terre. Mais ce qui a le plus étonné, c’est évidemment la mystérieuse maladie qui a touché les villageois.

Une maladie mystérieuse

Peu après la chute de la météorite, des dizaines de villageois sont arrivés sur le site pour voir ce qu’il en était, et certains ont même ramassé les fragments de roche provenant de l’objet venu de l’espace. Au moment de l’arrivée des habitants des environs, le cratère avait déjà été inondé par les eaux souterraines, et les témoins qui étaient sur les lieux racontent que cette eau était en train de bouillir. De plus, l’on pouvait sentir une forte odeur de soufre dans l’air.

Quelques heures plus tard, les villageois ont commencé à développer des symptômes incluant des maux de tête, une nausée, des problèmes au niveau des yeux, ou encore des vomissements. Une rumeur s’est alors répandue disant que les fragments ramassés par les locaux étaient toxiques, voire même maudits. Les hôpitaux des alentours ont ainsi été pris d’assaut par ceux qui présentaient ces symptômes mystérieux.

Ce qui était encore plus étrange c’est qu’on a également rapporté que le bétail a commencé à saigner du nez, et certaines bêtes sont même mortes. Les gens ont alors pensé que leur eau avait été contaminée. Au final, les autorités ont annoncé qu’un total de 200 personnes présentant des symptômes variés a été examiné.

L’explication du phénomène

Dans le village de Carancas, l’on croyait que la chute de la météorite était un mauvais présage pour l’avenir. Toutefois, le maire, Maximiliano Trujillo, soupçonnait que les symptômes qui sont apparus étaient en partie provoqués par la superstition. Il a ainsi fait appel à des scientifiques pour donner des explications à propos du rocher venant de l’espace aux villageois. Cela n’a cependant pas entièrement convaincu les habitants et il a fallu que le maire demande à l’un des deux derniers chamans du village de faire un sacrifice rituel impliquant un bébé lama. Une barrière a aussi été érigée autour du cratère pour protéger les gens de l’effet de la météorite.

Quelque temps après l’événement, les experts ont pu déterminer que la cause probable de la mystérieuse maladie de Carancas était en fait de l’arsenic qui s’était infiltré dans les eaux souterraines et qui s’est vaporisé au moment de l’impact. Avec cet élément dans l’air, ceux qui étaient les plus près du cratère sont tombés malades.

Ainsi, l’explication de la mystérieuse maladie était en fait la présence d’arsenic dans l’eau. Cependant, il y a quand même certains chercheurs qui ont indiqué que les météorites qui arrivent sur Terre n’émettent généralement pas une grande quantité de chaleur et n’ont pas d’odeur. Ces paramètres physiques ont toutefois été observés par ceux qui étaient sur le site de la météorite de Carancas. Est-il possible qu’il y ait autre chose que l’on n’a pas encore découvert ?

Mots-clés météorite