Retour sur le mystérieux lac des dieux du Japon

Souvent enveloppé de brume, le lac Mashu (ou « lac des dieux ») au Japon est un mystérieux lac né d’une éruption volcanique il y a environ 2 000 ans. On raconte que la seule vue de sa surface peut sceller le destin de celui qui la regarde. Il est réputé pour avoir une eau particulièrement limpide et propre.

Le mystérieux lac est d’ailleurs considéré comme l’un des plus limpides au monde.

Une étendue d'eau

Crédits Pixabay

Un lac unique en son genre

Le lac Mashu est situé dans le parc national Akan-Mashu, sur l’île de Hokkaido, au nord du Japon. La zone autour du lac est également désignée zone protégée pour assurer la préservation du site. Avec une profondeur maximale de 212 m, une superficie de 19,2 km2 et un littoral de 20 km, le lac Mashu est reconnu comme l’un des plus beaux lacs du Japon, et l’un des plus profonds. Il fait également partie des lacs les plus limpides du monde, avec une visibilité de 20 à 30 m.

Son eau ne contient presque pas de contaminants et possède une couleur bleu intense unique appelée “bleu Mashu”.

Le lac Mashu est également appelé Kiri no Mashuko (qu’on pourrait traduire par “Lac brumeux Mashu”) car il est souvent enveloppé de brouillard. Il est en effet recouvert de brouillard plus de 100 jours par an. Mais à tout moment il peut se révéler dans toute sa splendeur mystérieuse. Le lac ressemble alors à un miroir. Le ciel nocturne au-dessus est aussi clair que le lac lui-même. Sa tour d’observation est ainsi très populaire auprès des visiteurs qui sont fascinés par la beauté de ce lieu hors du commun.

Par ailleurs, le lac est entouré par un mur de cratère, qui mesure 300 à 400 m de hauteur et a une pente moyenne de 45 degrés. Aucun autre lac au Japon n’a un rivage aussi impitoyable. La sécurité y est donc de mise.

Un lac aux “pouvoirs surnaturels”

Le lac Mashu est considéré comme sacré par les peuples autochtones Aïnou du Japon. En langue aïnou, il est souvent appelé Kamuito, ce qui signifie « le lac des dieux », et nombreux sont ceux qui voyagent aussi près que possible du lac pour venir se recueillir dans les moments difficiles. Les Aïnous croient qu’un esprit féminin vit dans le lac et la légende dit que, si un visiteur voit la surface de son eau habituellement recouverte de brouillard, il sera frappé d’un mauvais sort en fonction de son sexe : les femmes n’auront d’enfants que plus tard dans leur vie, et les hommes ne seront pas capables de progresser dans leur carrière pendant un certain temps.

Le lac Mashu est resté intact pendant des millénaires, attirant les visiteurs pendant des centaines d’années. Il est entouré d’un épais brouillard et de murs de cratères de 200 m qui plongent brusquement dans l’eau. Le Ministère japonais de l’Environnement a donc formellement interdit la visite des rives du lac pour des raisons évidentes de sécurité. Cette inaccessibilité du lac contribue à préserver ses eaux intactes.

Les visiteurs ne peuvent ni pêcher, ni nager, ni faire du bateau dans les eaux du lac. Mais pour ceux qui souhaitent jeter un coup d’œil sur les eaux “mystiques” du lac Mashu, trois tours d’observation à proximité et un sentier de randonnée permettent d’avoir une vue imprenable sur cette merveille naturelle.

Mots-clés japon