Retour sur l’étrange disparition d’Agatha Christie

Agatha Christie est une romancière de renom, mondialement connue. Vous l’avez sûrement découverte à travers des livres comme « Le Crime de l’Orient-Express », « Les 10 petits nègres » ou encore « Mort sur le Nil. »

Agatha Christie, que l’on surnommait également la Reine du Crime, a marqué la littérature de ses œuvres. Malgré le succès qu’elle a rencontré, la romancière a eu droit à son lot de malheurs. Après avoir perdu sa mère, celle à qui on doit le personnage d’Hercule Poirot a dû faire face à l’infidélité de son mari.

Crédits Pixabay

Sous le poids de ses problèmes, Agatha Christie a décidé de disparaître pendant 11 jours en 1926. Si la romancière est revenue saine et sauve après cette disparition, elle n’a révélé à personne ce qui s’était réellement passé durant cette période de sa vie.

Des problèmes conjugaux

En 1926, Agatha Christie était âgée de 36 ans. Alors qu’elle se remettait à peine du décès de sa mère, l’écrivaine est tombée de haut en apprenant que son mari, Archibald Christie, voulait demander le divorce pour épouser sa maîtresse.

Peu de temps après cette annonce, la romancière a plié bagage et a quitté sa maison du Berkshire dans la nuit du 3 décembre 1926. Elle laisse sa fille Rosalind, âgée de 7 ans à l’époque, et dépose une lettre à sa secrétaire pour lui demander d’annuler tous ses rendez-vous.

À lire aussi : L’histoire des révoltés du Pearl

Une disparition qui restera à jamais un mystère

Agatha Christie a quitté son foyer au volant de sa Morris Cowley. Le lendemain de sa disparition, ce véhicule a été retrouvé en pleine campagne. La romancière, quant à elle, s’est volatilisée. La police a mobilisé tous les moyens à sa disposition pour la retrouver, mais en vain.

Avant de disparaître, Agatha Christie n’a laissé que trois lettres à ses proches. L’une d’entre elles a été détruite par Archibald Christie. Une autre aurait indiqué que l’écrivaine s’était retirée dans une station thermale du Yorkshire. Plusieurs jours après sa disparition, des témoins ont affirmé l’avoir vu dans un hôtel de la station thermale d’Harrogate, baptisé Swan Hydropathic Hotel. Elle s’est enregistrée dans cet établissement en utilisant le nom de la maîtresse de son mari, Teresa Neele.

Lors de son retour à Londres, la Reine du Crime a prétendu ne se souvenir de rien. Jusqu’à ce jour, personne ne sait ce qui s’est réellement passé. Agatha Christie est décédée en emmenant avec elle le secret sur sa disparition.

À lire aussi : Retour sur l’OVNI du Berkshire de 1969