Retour sur l’histoire de la météorite Tomanowos

La météorite Tomanowos, aussi appelée météorite de Willamette, fut découverte aux États-Unis, plus précisément dans l’Oregon, en 1902. Faisant 14 150 kilos, cette météorite se trouve être la 12e plus grosse météorite répertoriée.

Son appellation, Tomanowos, vient du dialecte éteint de la tribu indienne Clackamas et ce nom signifie « le visiteur du ciel ». Cependant, pour cette ancienne tribu, Tomanowos était vénérée, car elle était considérée comme l’élément unissant le ciel, l’eau et la terre.

Crédits Pixabay

Tomanowos est une météorite métallique, composée de fer, mais également du nickel à hauteur de 8 %. En fait, il y a de cela environ 4,5 milliards d’années, cette météorite était un élément du noyau d’une protoplanète. La collision de cette protoplanète avec une autre planète aurait produit de nombreux morceaux, tels que la météorite Tomanowos, qui se sont éparpillés dans l’espace, pour arriver jusqu’à nous.

Le voyage de Tomanowos, de l’espace jusqu’à la Terre, puis jusqu’en Oregon

Après un périple de plusieurs millions d’années dans l’espace, la météorite Tomanowos est ainsi finalement entrée dans l’atmosphère de la Terre, il y a de cela 17 000 ans, et s’est écrasée sur une calotte glaciaire, au Canada.

Durant les centaines de décennies qui ont suivi, la glace a fondu et a fait en sorte que Tomanowos se déplace vers un glacier de la rivière Fork (Montana), aux États-Unis, pour finir dans les contreforts du Lac Missoula. Ce barrage glaciaire de 609,6 mètres de haut a ensuite été détruit, libérant la météorite et causant par la même occasion l’une des plus grandes inondations de l’histoire des États-Unis.

Par la suite, Tomonowos a traversé l’Idaho, Washington puis l’Oregon, toujours dans sa gangue de glace. Cette enveloppe s’est finalement brisée et la météorite a sur les berges du fleuve Columbia. Et c’est là que les Clackamas l’ont découvert.

Cependant, cette dernière leur sera subtilisée par Ellis Hughes, des milliers d’années après son arrivée sur Terre, en 1902.

Une météorite dont la propriété a été l’objet de nombreuses affaires judiciaires

Après un voyage de 3 mois, Ellis Hughes réussit à ramener Tomanowos sur ses propres terres et l’a revendiqué comme étant sa propriété. Toutefois, le terrain sur lequel Hughes avait trouvé cette météorite appartenait à l’Oregon Iron and Steel Company. De ce fait, Tomanowos a été déclarée propriété de cette société, suite à des procédures judiciaires, en 1905.

Plus tard, en 1906, la météorite a été vendue au Musée américain d’histoire naturelle de New York. Actuellement, Tomanowos, connue sous le nom de Willamette, est exposée au Hall of the Universe.

En 2000, afin de reconnaître la valeur spirituelle de cette météorite, un accord a été signé avec les descendants de la tribu Clackamas. D’ailleurs, des morceaux de cette roche métallique de l’espace ont été rendus à la tribu, en 2019.

Mots-clés météorite