“Retour vers le futur 2” censuré sur Netflix, puis rétabli

Des utilisateurs de Netflix se sont rendu compte que la version de Retour vers le futur 2 disponible sur la plate-forme avait été expurgée de quelques secondes dans une vraisemblable démarche de censure. Le passage évincé a depuis été rétabli.

Film culte des années 80 même si faisant lui-même suite à une œuvre phare de cette décennie, Retour vers le futur 2 avait su lui aussi marquer les esprits. Probablement parce que les piliers du premier film, tels que Robert Zemeckis à la réalisation, Bob Gale au scénario (avec Robert) et Michael J. Fox et Christopher Lloyd en têtes d’affiche, avaient été de nouveau réunis.

Dans Retour vers le futur 2, Marty McFly était appelé à voyager une fois de plus dans le temps pour changer le destin de son fils, pas encore né dans le présent, et lui éviter ainsi de finir en prison. À la manière du héros du film, Netflix a modifié le film disponible sur sa plate-forme dans une vraisemblable démarche de ne pas choquer le public.

Cette censure s’est toutefois retournée contre elle, nous rapporte Screen Rant.

“Retour vers le futur 2” sur Netflix : la claque de l’almanach

Une scène de Retour vers le futur 2 montre Marty, qui a remonté le temps jusqu’en 1955 avec la DeLorean, tenter de mettre la main sur l’almanach des sports. Et quand il pense avoir déniché le précieux objet, Marty déchante en découvrant qu’il tient en fait un magasine de charme.

Des utilisateurs de Netflix ont observé que cette scène n’apparaissait pas dans la version du film proposée par le service. Et comme ces spectateurs sont aussi des utilisateurs de Twitter, ils n’ont pas manqué d’interpeller Netflix sur la question. Des comparaisons montrent bien que dans le Retour vers le futur 2 de Netflix, le passage où Marty découvre la couverture du magasine et en répète le nom (“Oh Là Là”) a été supprimé.

Une sensation de redite vient-elle de vous parvenir ? Si oui, rien de plus normal. L’exacte situation était ainsi été dénoncée en fin d’année dernière, mais il faut croire qu’aucune correction n’a été apportée entre-temps.

L’un de ces récents lanceurs d’alerte a depuis fait savoir que la version d’origine a été rétablie. Une victoire, certes, mais combien de films et séries ont pu subir de semblables censures sur Netflix (et Disney Plus, tant que nous y sommes) sans pour autant que ces coupes aient été repérées et déplorées sur la place publique ?