Retrait de Cyberpunk 2077 du PSN : Microsoft n’aurait pas l’intention d’imiter son rival

Après le retrait de Cyberpunk 2077 du PlayStation Store, on pouvait penser que le titre de CD PROJEKT RED deviendrait également impossible à télécharger sur Xbox One et Series. Le développeur du titre affirme cependant ne pas être en discussions avec Microsoft quant à une telle décision.

Pour avoir voulu satisfaire des millions de joueurs, alors que l’ambition affichée méritait probablement de négliger ce public au profit d’une copie nette et presque sans bavures, CD PROJEKT RED a délivré un Cyberpunk 2077 qui a finalement payé le prix de cette générosité.

Sur PC, PlayStation 5 et Xbox Series S/X, Cyberpunk 2077 n’accuse pas tant de tares que cela, et il convient de rappeler que The Witcher 3 du même développeur n’était pas non plus exempt de tout défaut à sa sortie. Reste que sur PlayStation 4 et Xbox One, la qualité minimale n’y est pas.

Cyberpunk 2077 : remboursements accordés sur PS4

Devant de nombreuses demandes de remboursement, avec les mains jointes des développeurs pour que les joueurs attendent les mises à jour au lieu de se séparer de leur jeu, Sony vient de retirer Cyberpunk 2077 de son PlayStation Store. On apprend dans le même temps que tous les joueurs ayant demandé un remboursement du jeu l’obtiendront.

CD PROJEKT RED a indiqué qu’en attendant que le jeu fasse son retour sur le PSN, des efforts seront fournis pour améliorer l’expérience de ses possesseurs actuels. Mais qu’en est-il du côté de Microsoft ? À puissance équivalente, la Xbox One se trouve vraisemblablement dans le même bateau que la PS4 au niveau des performances du Cyberpunk 2077 qui y tourne.

Xbox a d’ailleurs confirmé que les joueurs demandant à être remboursés de leur achat digital de Cyberpunk 2077 pouvaient être satisfaits. Mais peut-on s’attendre à ce que le titre disparaisse lui aussi des plates-formes commerciales de Microsoft ? Auprès de Reuters, le PDG de CD PROJEKT RED Adam Kicinski a donné la réponse suivante :

“Nous ne sommes pas en discussion avec Microsoft [sur le sujet] pour le moment”.

Il n’est pas dit que Microsoft souhaite véritablement couper lui aussi le cordon, surtout que ce retrait provisoire chez Sony va conduire des consommateurs à se tourner vers l’offre d’en face. Des consommateurs qui, rappelons-le, consentent donc à payer plus cher que pour une version physique. Concernant CD PROJEKT RED, si le suivi de leur nouveau titre se veut aussi exemplaire que celui d’un No Man’s Sky, la rédemption ne serait pas un vain vœu.