Rétro Geek : Apple Lisa

Après l’Amiga 500, le Commodore 64 et cet étrange mod réalisé à partir d’une Atari 2600, nous allons continuer à nous la jouer Rétro Geeks en nous intéressant cette fois à une autre machine qui aura marqué son époque : l’Apple Lisa. Une bécane pas comme les autres et qui m’a même accompagné durant pas mal d’années alors que je n’étais encore qu’un gosse mais que je me passionnais déjà pour tous ces appareils électroniques qui font désormais partie de notre quotidien. Amis Geeks, vous pouvez maintenant sortir vos petits mouchoirs.

Rétro Geek : Apple Lisa

L’Apple Lisa est arrivé sur le marché en 1983 et on peut dire que cette bécane a fait sensation puisqu’elle était l’une des premières à embarquer une vraie interface graphique avec le Xerox Star. Faut dire aussi qu’avant ça, les gens n’avaient d’autre choix que de se bouffer de la ligne de commande à longueur de journée et on peut dire que cette machine a changé pas mal de choses dans l’histoire de l’informatique. Sans elle, Bill Gates n’aurait peut-être pas eu l’idée d’en faire de même. Rappelons en effet que Windows 1.01 est sorti le 20 novembre 1985, soit deux ans après l’Apple Lisa et quatre ans après le Xerox Star.

Question puissance, l’Apple Lisa était une véritable bête de course. Avec son processeur Motorola cadencé à 5 Mhz, son 1 Mo de RAM et son disque dur externe de 5 Mo, on peut même dire que la coquine était plus véloce que la plupart de ses concurrents. Point amusant, elle embarquait également deux lecteurs de disquettes de 5,25″, ce qui permettait de faire facilement des “copies” de ses logiciels. Et oui, mes amis, à l’époque on ne parlait pas encore de piratage et les firmes encourageaient même la copie puisque cela leur permettait de faire connaître leurs produits au plus grand nombre. Depuis, évidemment, les choses ont beaucoup changé et pas forcément en bien.

Mais voilà, malgré ses différents atouts, l’Apple Lisa n’est pas parvenu à trouver son public. Il faut dire que son prix devait y être pour beaucoup puisque cette machine hors norme coûtait quand même la bagatelle de 9.995 dollars. D’ailleurs, c’est plutôt drôle parce qu’il suffit de balancer une petite recherche sur eBay pour découvrir que la belle se vend encore bien. Ce qui me pousse à penser que j’aurais finalement du la garder, ma jolie vieillerie. Et oui, car à l’époque, je faisais partie des rares personnes en ce monde à avoir un Apple Lisa à la maison !

Là je t’en bouche un coin non ? Alors bien sûr, on pourrait penser que je suis né dans un château mais en fait ce n’est pas du tout ça. En fait, mon père était cadre sup’ dans une boite qui avait changé tout son parc informatique (ils étaient passés sur IBM huhuhu) et il lui restait donc pas mal de bécanes sur les bras. Ce qui m’a permis de décrocher mon Apple Lisa, certes, mais aussi un brave “petit” Apple IIc qui m’a accompagné jusqu’à l’adolescence. Sauf que voilà, à l’époque, j’étais un peu un sale gosse et je lui avais fait la tronche pendant des semaines parce que ce que je voulais, c’était un Amiga 500. Avec le recul, je m’en veux énormément. Sans rire…

M’enfin passons… Oui, parce que la question que vous vous posez peut-être, c’est de savoir d’où vient le nom de la bécane. Après tout, Lisa, pour un ordinateur, ce n’est pas courant. Et bien en fait, les amis, la réponse à cette épineuse question est très simple, c’est la fille de Steve Jobs qui a donné son nom à cette machine. Lisa Jobs qui est devenue quelques années plus tard journaliste. Si c’est pas une preuve d’amour, ça, alors je ne sais pas ce que c’est.

Et voilà pour cette courte rétrospective de l’Apple Lisa. Maintenant, histoire de vous quitter dignement, voilà quelques vidéos glanées sur YouTube histoire de vous faire revivre un peu de mon passé. On ne manquera d’ailleurs pas d’apprécier les courbes magnifiques de la petite souris qui accompagnait la machine… Une souris qui n’a pas grand chose à envier à la Magic Mouse.






Crédits Photo

Mots-clés apple