R’ha, un très beau court-métrage pour bien démarrer la semaine

De temps à autres, on voit passer de très chouettes court-métrages et c’est justement le cas de R’ha, un petit film de science-fiction imaginé par Kaleb Lechowski et qui raconte une terrible guerre opposant de vilains robots à de gentils extra-terrestres. Une belle création qui ne dure que six minutes mais qui devrait intéresser tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin au genre. Et quand on sait que Kaleb s’est débrouillé tout seul pour réaliser ce petit film, on se dit que ce dernier n’aura sans doute aucun mal à trouver une place de choix dans n’importe quel studio hollywoodien.

Alors attention car Kaleb a quand même demandé de l’aide à deux amis pour les voix et pour la bande son : Dave Masterson et Hartmut Zeller. Ceci étant, c’est quand même lui qui s’est occupé de l’écriture du court-métrage et de sa réalisation. Pas mal, d’autant plus que R’ha met la barre très haut et que ce petit film n’a pas grand chose à envier à ce que l’on voit sortir dans les salles obscures en ce moment.

R'ha, un très beau court-métrage pour bien démarrer la semaine

R’ha, le chouette court-métrage qui va te motiver en ce triste lundi.

Concernant le scénario, et comme mentionné plus haut, R’ha prend donc place dans un univers futuriste qui voit deux espèces s’affronter dans des batailles sanglantes. Tout commence avec l’interrogatoire plutôt musclé d’une gentille créature à quatre bras qui ressemble à la fois à un être humain et à un cobra royal. Une gentille créature qui va se retrouver face à son passé et qui nous permettra finalement d’en apprendre un peu plus sur l’univers imaginé par Kaleb.

Alors bien sûr, je ne vais pas trop en dire histoire de garder le suspens intact, mais R’ha s’impose finalement comme l’un des plus beaux court-métrages du moment. Et en ce qui me concerne, je reste vraiment très impressionné du boulot accompli par Kaleb. Non, vraiment, et si vous avez envie d’en savoir un peu plus sur ce film et sur ce qui a motivé notre créatif hors norme, le mieux c’est encore d’aller faire un petit tour sur son Tumblr.

Et comme à chaque fois, si vous ne voyez pas la vidéo apparaître dans mon article, sachez que vous pouvez la retrouver à cette adresse.



Via