RIM va licencier entre 12% et 36% de ses effectifs

En ce moment, c’est un peu tendu chez RIM. Et encore, c’est un sacré euphémisme, hein. Entre les derniers BlackBerry qui peinent à convaincre et BBX qui ne montrera pas le bout de son nez avant la fin de l’année, on peut même dire que la situation est très préoccupante et ce n’est pas prêt de s’arranger. Preuve en est, la firme pourrait prochainement licencier entre 12 et 36 % de ses effectifs. Autant dire qu’avec tous les pots de départ qui vont être organisés, les employés survivants restants risquent de se manger de gentils comas éthyliques…

RIM va licencier 12 % de sa masse salariale

Et forcément, tout le monde ne s’accorde pas forcément sur les chiffres. D’après All Things D, ce serait au moins 2.000 postes qui seraient menacés. Mais selon d’autres sources, c’est encore pire puisque la barre est fixée à 6.000 postes. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que toutes les divisions du constructeurs vont être impactées par ce plan de licenciement massif. On rappellera d’ailleurs que RIM s’est déjà délesté de certains de ses cadres. Au final, sur les 16.500 employés que compte la firme, il ne restera plus grand monde pour faire tourner la boutique. Notez d’ailleurs que c’est à partir du 1er juin que ce plan devrait rentrer en vigueur.

Ce que l’on peut finalement déduire de cette triste histoire, c’est que cette année risque d’être une année charnière pour RIM. Si BBX ne parvient pas à convaincre ni même à redorer le blason de la firme, alors cette dernière risque d’avoir beaucoup de mal à maintenir son activité. Quoi qu’il en soit, nous aurons bien évidemment une pensée pour toutes ces personnes qui vont perdre prochainement leur emploi, d’autant plus que la période actuelle n’est pas vraiment propice à ce type de changements.

Via (Crédits PhotoGloom)

Mots-clés blackberryrim