Riot Games veut tester son système anti-triches Vanguard et offre une prime de 100 000$ à ceux qui trouveront des failles de sécurité

Alors que le jeu de FPS Valorant est déjà particulièrement populaire alors qu’il n’entrera en phase de test bêta prochainement, les joueurs s’inquiètent par rapport à la sécurité que propose Riot Games avec Vanguard qui est, pour résumer, le système anti-triche développé par Riot Games pour ce jeu.

Riot Games, le développeur de Valorant, a déjà lancé en 2014 un programme de chasse aux bogues sur HackerOne, une plateforme sur laquelle les développeurs et les joueurs peuvent interagir par rapport aux bogues. À l’époque, avant Vanguard, les primes offertes par Riot Games pouvaient atteindre 250 $.

Crédits Wiki

Mais à présent, une prime pouvant aller jusqu’à 100 000 $, et même plus, sera offerte à ceux qui trouvent des failles de sécurité dans Vanguard.

Afin de protéger les joueurs, Riot Games est très méticuleux

Tout d’abord, il est important de noter que le pilote de Vanguard s’exécute automatiquement lors du démarrage. Cela prévient les tricheries, avant même que le joueur ne soit initialisé. Soulignons également que Riot a bien précisé qu’à l’instar du système anti-triches de League of Legends, Vanguard ne traite ni ne collecte aucune donnée personnelle des joueurs.

Quant à la conception de ce système anti-triches, elle tient compte à la fois d’un utilisateur (le joueur), de la plateforme (Vanguard) et de son pilote de noyau. Afin de bénéficier des détections et d’être en mesure de jouer, l’utilisateur doit communiquer avec la plateforme. Si l’utilisateur ne valide pas une machine, sauf si celle-ci est reconnue par le pilote, cette dernière ne pourra pas accéder à Valorant.

Même si le pilote peut être désinstallé à tout moment, il est important de noter que Valorant ne peut être lancé sans lui. Notons aussi que le pilote protège aussi les joueurs des piratages.

La prime de Riot est la plus élevée de toute l’histoire

Sur HackerOne, beaucoup de grands développeurs de jeux vidéo ont lancé des chasses aux bogues. Parmi eux, nous pouvons énumérer Nintendo, ou Rockstar Games, le développeur de Grand Theft Auto.

Nintendo propose des primes pouvant aller de 100 à 20 000 $, afin de trouver des failles par rapport à la sécurité de la Nintendo 3DS ou de la Nintendo Switch. De son côté, Rockstar Game propose des primes avoisinant les 10 000 $ pour la détection de triches sur Grand Theft Auto Online et Red Dead Redemption Online.

Par rapport à ces sommes, qui sont déjà importantes, nous pouvons voir que la prime que propose Riot à ceux qui arrivent à briser Vanguard est colossale.