RipRacer, le tout nouveau vélo électrique de Juiced Bikes

Un tout nouveau produit est désormais disponible dans la gamme des produits commercialisés par Juiced Bikes. La société spécialisée dans la commercialisation de vélo électrique a rendu officielle la sortie du Juiced RipRacer. L’annonce a été faite aujourd’hui par le site américain Electrek. Ce dernier est spécialisé dans tout ce qui concerne le transport électrique. Avec un prix de départ estimé à 1399 euros, le RipRacer se positionne littéralement en tant que jeune frère du Juiced Ripcurrent.

crédits – Juiced Bikes

Caractéristiques techniques du RipRacer

Juiced a choisi de réduire de 20 cm, le format des pneus équipant son tout nouveau vélo électrique. Cela n’empêche toutefois pas les pneus de disposer d’une certaine grosseur qui lui permet d’être performant aussi bien sur route qu’en dehors.

À cela vient s’ajouter un cadre plus petit. Grâce à cela, le vélo se démarque par une compacité qui offre une grande puissance et une bonne autonomie aux utilisateurs.

Le RipRacer embarque de toutes nouvelles technologies qui sont toutes impressionnantes les unes les autres. Le vélo dispose d’un moteur de type moyeu à engrenages pouvant fournir une puissance continue de 750 W. À cela, viennent s’ajouter des freins à disque hydrauliques et des batteries Apple AirTag intégrées.

Les batteries de leur côté disposent d’un boitier entièrement redessiné sur lequel se retrouve une poignée pour le transport. Elles résistent mieux à l’eau et peuvent être utilisées avec une station d’accueil de chargement. Cette dernière, selon les informations communiquées par l’entreprise installée à San Diego, sera disponible à la fin de l’année prochaine.

Grâce à cette station d’accueil, les utilisateurs pourront utiliser la batterie de leur RipRacer pour charger d’autres appareils électroniques. Ce qui en fait littéralement un générateur ou une batterie de secours portable.

La batterie Apple AirTag équipant le vélo, offre d’autres avantages non négligeables. Elle peut être localisée très facilement en cas de perte ou de vol. Elle est également compatible avec tous les anciens modèles de vélos électriques de 52V commercialisés par Juiced.

Pour finir avec les caractéristiques du RipRacer, il faut dire que malheureusement le vélo n’offre pas une assistance au pédalage très réactive. Cela s’explique essentiellement par le nouveau capteur de couple de Juiced. Celui-ci dispose d’une cadence de moindre qualité en comparaison du capteur de couple qui équipe traditionnellement les vélos de la marque américaine.

Un vélo vendu en deux versions différentes

Il s’agit là de l’autre information importante révélée par Juiced sur son tout nouveau joujou. En effet, le vélo sera disponible en deux options : une dite de classe 2 et une autre dite de classe 3. Les deux sont capables de supporter un poids pouvant aller jusqu’à 120 kg.

Crédits – Juiced Bikes

Le RipRacer de classe 2 dispose d’un contrôleur de 20 A qui est capable de fournir une puissance de pointe de 1040 watts. Sa vitesse maximale est estimée à 32 km/h pour une autonomie de conduite de 56 km qui lui est conférée par une batterie de 52V et 10,4 Ah.

Le modèle de classe 3 de son côté bénéficie d’un contrôleur de 20 A grâce auquel il peut déployer une puissance de pointe de 1300 watts. Les vitesses qu’il peut atteindre sont naturellement plus importantes que celles de la classe 2. Ainsi, la vitesse de pointe du RipRacer de Classe 3 est de 45 km/h. Grâce à une batterie de 52 V et de 6 Ah, il peut rouler de manière autonome sur une distance de 88 km.

Il faut souligner que les autonomies indiquées ne sont pas systématiques. Elles dépendent beaucoup de l’assistance au pédalage. Cette dernière désigne le renforcement de la puissance de pédalage du cycliste par l’assistance du moteur. L’autonomie est réduite à partir du moment où le cycliste décide d’utiliser uniquement l’accélérateur. Cela se comprend très bien. Dans une situation pareille, la demande puissance est plus importante.

En ce qui concerne l’affichage, celui-ci varie d’un modèle à un autre. Celui de la classe 2 est un peu plus simplifié que celui de la classe 3.

Un prix qui est très abordable

Plus haut, nous avons dit que le RipRacer dispose d’une version de capteur de couple moins performante. Ce choix fait par Juiced n’a pas que de mauvais côtés. Il a permis de réduire le prix de vente du vélo.

Pendant le modèle de classe, 2 sera vendu au prix de 1399 dollars, celui de classe 3 coûtera la somme de 1599 dollars. En comparaison des prix pratiqués généralement par Juiced pour ses vélos, les deux modèles de RipRacer sont très abordables. Mieux, le prix de la version classe 2 sera l’un des plus bas du marché des e-bike de 750W équipés de freins à disque hydrauliques.

Si l’on compare le RipRacer classe 2 avec le Lectric XP par exemple, il n’y a rien à dire, celui-ci est moins cher. Toutefois, quand on regarde les composants de qualité équipant le nouveau vélo de Juiced, ce dernier a un bien meilleur rapport qualité-prix.

Pour Tora Harris, PDG de Juiced Bikes, le public ciblé par son tout nouveau est très clair. Celui-ci est avant tout conçu pour une toute nouvelle génération de coureurs. Il devrait convenir parfaitement à des coureurs ayant une taille comprise entre 152 et 190 cm.

La date de mise en vente officielle du RipRacer est également connue. Celle-ci est fixée au vendredi 26 novembre 2021. Toutefois, les expéditions ne seront pas possibles avant le mois de mars de l’année prochaine. Le vélo sera disponible en quatre couleurs différentes : le noir, le jaune, le bleu et le vert.