RISD Rover, un vélo pour se balader sur la Lune

Les prochains astronautes sur la Lune pourraient bien se déplacer d’une façon assez inhabituelle et encore jamais testée au cours des précédentes missions. En effet, la NASA, qui se prépare actuellement à renvoyer des humains sur notre satellite naturel, a été séduite par un vélo spécialement conçu pour la surface lunaire ou encore celle de Mars lors d’un concours d’innovation.

Sur le site de l’agence spatiale américaine, on peut lire que des lycéens et collégiens travaillant dans des écoles partout sur le territoire des Etats-Unis ont eu 8 mois pour développer leurs idées. Pendant cette période, ils ont pu concevoir, construire et tester ce qu’ils ont créé pour le 27ème défi annuel d’exploration humaine de la NASA qui s’appelle la NASA Human Exploration Rover Challenge. On peut aussi lire que cela fait maintenant plus de 25 ans que ce concours, qui se tient tous les ans, permet à des équipes d’étudiants du monde entier de continuer d’innover pour imaginer ce dont on pourrait avoir besoin au cours de l’exploration de la Lune ou encore de Mars.

Crédits Pixabay

En ce qui concerne le fameux vélo lunaire, il s’agit d’un prototype développé par une équipe composée d’étudiants de la Rhode Island School of Design aux Etats-Unis. Le vélo a été baptisé « RISD Rover », nous apprend le média Neozone.

Une longue période de préparation

Le concours annuel de la NASA a comme objectif d’encourager les étudiants, notamment ceux qui sont dans l’ingénierie, à inventer ce qui pourraient être les véhicules du futur, surtout ceux qui pourront être utilisés par les astronautes. Les étudiants de la Rhode Island School of Design ont eu près de 9 mois pour préparer le RISD Rover, et cela inclut toutes les étapes du développement, de la conception des plans aux tests. L’équipe a apparemment réussi son coup puisque les membres du jury ont vraiment été impressionnés.

D’après Lily Douglas sur sa page Behance, l’équipe a passé 9 mois à concevoir, analyser et fabriquer un véhicule qui fonctionne à l’aide d’une propulsion humaine. Lors des tests devant le jury, l’engin a dû traverser un parcours d’obstacles similaire à ce que l’on retrouve sur Mars. Pendant le parcours, les 2 coureurs devaient aussi s’adonner à des tâches comme la collecte d’échantillons ou le déploiement d’instruments.

Les caractéristiques de l’engin

En ce qui concerne les caractéristiques du RISD Rover, ses créateurs l’ont conçu comme un vélo couché pliable que l’on fait avancer à l’aide de pédales. Pour diriger, on se sert de deux manettes que l’on tire ou que l’on pousse. Le vélo, qui est fabriqué en fibre de carbone, peut transporter deux personnes placées dos à dos.

L’on sait que les différentes pièces du RISD Rover ont été imprimées en 3D. L’ensemble est léger mais capable de rouler sur des terrains accidentés. Les roues sont prévues pour s’adapter à diverses surfaces et on peut facilement les remplacer. Elles sont aussi équipées de rayons courbés permettant d’amortir les chocs en cas de collision.

Une des caractéristiques qui fait que le RISD Rover est prévu pour les voyages spatiaux est la possibilité de le replier verticalement grâce à une charnière qui se trouve en son milieu. La NASA avait en effet exigé que l’on puisse transporter le véhicule dans un cube de 1,50 m de côté.

Avec le programme Artemis qui vise à créer une base permanente sur la Lune, un tel vélo pourrait être très utile pour le déplacement des astronautes. Attendons de voir s’il y aura assez de place dans les « bagages » de ces derniers pour y transporter le RISD Rover.

Mots-clés luneNASA