Le Nabaztag vous manque ? Vous allez aimer le Robohon !

Les robots finiront sans doute par s’imposer dans notre quotidien mais il faudra sans doute encore quelques années avant qu’ils ne puissent aller faire les courses à notre place. En attendant les constructeurs s’intéressent de plus en plus à ce marché et c’est notamment le cas de Sharp qui vient de lever le voile sur le Robohon, un appareil se situant à mi-chemin entre le robot et… le smartphone.

Il a été présenté en début de semaine au salon Ceatec de Tokyo et il a fait forte impression à l’assemblée et aux personnes sur place.

Robohon Sharp

J’ai l’air sympa comme ça mais je finirai par asservir l’humanité un jour.

La première chose qui frappe, c’est son look résolument kawaii. Le Robohon a une mine avenante et il sourit en permanence, contrairement à votre voisin du matin dans le RER.

Le Robohon est équipé d’un système de reconnaissance vocale. Vous n’aurez qu’à lui parler pour lui passer vos directives.

Robot oblige, la créature de Sharp peut rendre de multiples services. Il embarque effectivement un système de reconnaissance vocale et il suffira de donner de la voix pour l’activer et pour lui donner nos directives.

Il sera capable de nous donner la météo du jour, bien sûr, mais il pourra aussi réciter des listes (de courses, pas comme Arya Stark) et même prendre des photos grâce à sa caméra frontale.

Comme si cela ne suffisait pas, le Robohon pourra aussi danser et même faire le salut japonais. Son pico-projecteur lui permettra de projeter vos vidéos de vacances et il sera en mesure de passer des coups de téléphone.

Bon, après, il mesure aussi une vingtaine de centimètres et il sera donc nettement plus imposant que votre téléphone,.

A l’heure actuelle, le petit robot est propulsé par Android et il peut se connecter à des réseaux de type 3G ou 4G. Il sortira au Japon au premier semestre 2016 mais il n’est pas dit que nous puissions en profiter chez nous.

Ah, et nous ne connaissons pas non plus son prix, forcément.

Via

Mots-clés robotrobotiquesharp