Les robots d’Interstellar étaient réels !

On ne parle décidément plus que d’Interstellar en ce moment. Il faut dire que le bougre est sacrément bon, on en redemande et c’est sûrement une des raisons qui a poussé Christopher Nolan à écrire une bande-dessinée. Mais alors que certains s’amusent à parodier des scènes dramatiques du film, voila que Wired a pu choper une information des plus intéressantes concernant les robots que l’on voit dans le film.

Comme vous le savez sûrement, Interstellar se déroule dans un futur proche, dans lequel l’humanité a su créer des intelligences artificielles dignes de ce nom. Les robots en eux-mêmes sont assez atypiques : pas de forme humanoïde ici, les robots sont de simples pavés pouvant se décomposer en plusieurs petits pavés pour se déplacer plus ou moins rapidement. Mais le plus surprenant, c’est finalement d’apprendre qu’ils étaient en fait bel et bien réels.

Un robot dans Interstellar

Habituellement, on aurait plus tendance à penser que de telles choses étaient ajoutées en post-production, mais Christopher Nolan a choisi la méthode à l’ancienne, avec de véritables acteurs qui déplaçaient les robots.

TARS, le robot principal du film, aura ainsi coûté la modique somme de 20 000$ pour un poids d’environ 90 kg. Quant au mystérieux acteur qui déplaçait TARS, il n’est pas si mystérieux puisqu’il jouait également la voix du robot.

Ainsi, seules certaines scènes n’ont pas été tournées avec de véritables acteurs, les scènes qui demandent de l’action, comme notamment un certain moment sur la première planète visitée par nos héros et où l’on voit le robot « courir », déployant tous ses morceaux pour rouler.

À l’heure du numérique partout et des films où les acteurs ne voient plus qu’un écran vert derrière eux, le fait que Christopher Nolan ait choisi des artifices aussi simplistes est plutôt surprenants, mais après tout pourquoi pas. Au final, ce sont environ 80% des scènes de robots qui ont été tournées avec de véritables pavés.

Via