Rocket Lab pourra désormais fournir des satellites à ses clients

Rocket Lab est une entreprise aérospatiale américaine spécialisée dans les fusées de petite charge. Cette start-up fait partie des sociétés de la catégorie NewSpace, qui englobe l’ensemble de l’industrie spatiale d’initiative privée.

Jusqu’à maintenant, Rocket Lab avait proposé des services de lancement de charges utiles dans l’espace à ses clients. Toutefois, dorénavant, l’entreprise aérospatiale a inclus un autre service dans ses prestations.

satellite

Crédits Pixabay

En effet, l’entreprise a fait savoir via un communiqué qu’elle fabriquait désormais des satellites et pouvait fournir des satellites prêts à l’emploi à ses clients. Pour ce faire, Rocket Lab a mis en place une plateforme satellite dénommée « Photon ». Ce nouveau service aura pour avantage de ne plus exiger des clients qu’ils fournissent leur propre matériel satellite.

La construction de matériel satellite, un obstacle d’envergure pour les petits opérateurs

Peter Beck, le fondateur et directeur général de Rocket Lab a expliqué dans le communiqué que : « Les petits opérateurs de satellites veulent se focaliser sur la fourniture de données ou de services depuis l’espace mais la construction de matériel satellite est un obstacle majeur à la réalisation de cet objectif ».

Il poursuit en ajoutant que : « Le temps, les ressources et l’expertise nécessaires pour construire du matériel peuvent éloigner les petits opérateurs de satellite de leur objectif principal et les retarder de leur accès à l’espace et à leurs revenus ».

Ce nouveau service de Rocket Lab se veut être ainsi une solution à portée de main pour aider ces petits opérateurs de satellite à atteindre plus facilement et plus rapidement leur objectif. Selon Peter Beck, ils n’auront plus qu’à se concentrer sur leur mission et leur charge utile pendant que Rocket Lab se charge du reste.

Les satellites seront lancés en 2020

Il faut également savoir que les satellites de Rocket Lab sont conçus pour réaliser des missions en orbite terrestre basse (OTB). Concrètement, ils peuvent servir à faire des démonstrations technologiques à réaliser des missions avec des charges utiles hébergées ou des indicateurs de réduction de risques.

De plus, ces satellites pourront rester en orbite pendant cinq ans. Ils comprendront également un ensemble d’outils avioniques, des contrôles de performances en haute altitude et un système de communication en bande S.

L’entreprise déclare également que les nouveaux satellites seront construits au siège de la société, à Huntington Beach, en Californie. Les premières missions commerciales de la société devraient normalement se faire à partir de 2020.

Mots-clés rocket lab