Royaume Uni : un jeune sur cinq ignore ce qu’est une IST

Un organisme de bienfaisance du nom de The Mix a mené une enquête auprès de plus de mille jeunes au Royaume-Uni. Cette enquête visait à en savoir plus sur les comportements sexuels des jeunes et sur la manière dont ils appréhendaient les IST. Le résultat du sondage est pour le moins inquiétant dans la mesure où un jeune sur cinq, âgé de 18 à 24 ans, ne savait pas ce qu’est une Infection Sexuellement Transmissible.

Parmi les jeunes qui ont été interrogés par The Mix, 36% ont avoué n’avoir jamais subi de test de dépistage, 20% ignoraient ce qu’était une IST et 44% disaient qu’ils n’en avaient pas besoin étant donné qu’ils utilisaient une protection.

Natural Cycles

Beaucoup ont déclaré qu’ils ne s’étaient pas fait dépister en raison de la gêne que cela leur faisait ressentir.

Des IST asymptomatiques

Dr Martin Godfrey, médecin exerçant au sud de Londres, a déclaré que la jeunesse était une période d’amusement et d’expérimentation, notamment au niveau de la sexualité.

Il a ajouté que la culture pop encourage les jeunes à avoir des relations sexuelles à court terme sans pour autant réaliser les risques qu’ils encourent ainsi que ceux qu’ils font encourir à leurs partenaires.

Les jeunes qui ont bien voulu répondre aux questions de The Mix ont déclaré qu’ils ne se faisaient pas dépister pour la simple et bonne raison qu’ils ne présentaient ni ne ressentaient aucun symptôme d’une IST.

Ils oublient, ou ignorent, ainsi que la plupart des IST sont asymptomatiques.

Une campagne de dépistage et de sensibilisation des jeunes

The Mix a lancé une nouvelle campagne intitulée « Getting Some ? Get Tested. » Cette sensibilisation vise à éduquer les jeunes sur la nature des IST et les impacts qu’elles peuvent avoir sur eux ainsi que sur leurs partenaires. Elle a également pour objectif d’encourager les jeunes à faire des tests de dépistage.

Une responsable chez The Mix, Zoe Bailie, a déclaré que l’organisme veut sensibiliser les jeunes à penser à leur santé sexuelle même si se faire dépister n’est pas la première chose qui leur vient à l’esprit quand il s’agit de penser à leur vie sexuelle. La campagne Getting Some ? Get Tested incite ainsi les jeunes à se protéger mais aussi à ne pas affecter leurs partenaires.

Mots-clés santésexualité