RPG : Définition, Origine, Spécificités– Tout savoir sur ce terme

Le terme RPG est un sigle provenant de l’anglais Role Playing Game. Ce qui signifie simplement en français « jeu de rôle ». Il s’agit donc d’un type de jeu qui offre la possibilité aux joueurs d’incarner un ou plusieurs personnages évoluant dans un univers fictif.

Crédit : Sayaka / Pixabay

Le principe du RPG demande aux joueurs de se mettre dans la peau de leurs personnages et de les faire évoluer en fonction de l’histoire du jeu. Ce genre de jeu comprend généralement des personnages non joueurs (PNJ), des arcs narratifs principaux, des quêtes secondaires, du contenu téléchargeable (DLC) ainsi que beaucoup d’autres choses que nous allons vous présenter dans la suite de cet article.

Que faut-il savoir à propos de l’origine des RPG ?

Historiquement, le premier RPG trouve son origine dans des jeux sur tables comme Donjons et Dragons (D&D). En effet, le premier D&D publié en 1974 par la TSR de Gygax, prenait la forme d’un jeu qui se joue avec un stylo et un papier. Il offre une certaine liberté à l’imagination des joueurs en leur permettant de se servir de différents types d’armes, de races et de compétences suivant des règles préétablies et consignées dans un livret.

Un principe qui a servi par suite de base pour la plupart des RPG. D’autres jeux de ce type ont même reproduit le principe de jeu au tour par tour chronométré que l’on pouvait trouver sur certains RPG sur plateau qui étaient très populaires dans les années 1970. Aujourd’hui, les RPG existent sur tous les types d’appareils pouvant se connecter à Internet. On en retrouve sur les ordinateurs, les consoles de salon et les consoles portatives ainsi que sur les appareils mobiles.

Quelles sont les caractéristiques d’un vrai RPG ?

Pour qu’un jeu puisse être classé dans la catégorie des RPG, il faut qu’il coche un certain nombre de cases qui se présentent comme suit :

L’évolution du personnage

Le joueur doit être en mesure de créer son personnage et de le faire évoluer grâce aux points d’expérience gagnés au cours du jeu. L’évolution prend aussi bien en compte l’apparence (vêtement, armes, pouvoirs magiques) que les statistiques (force, vitalité, intelligence).

Un monde ouvert 

Un RPG se caractérise par la liberté offerte aux joueurs. Ces derniers doivent avoir la possibilité de découvrir à leur rythme et selon leur évolution, l’univers riche du jeu.

L’exploration et l’aventure

Lorsque l’on parle de monde ouvert, on fait forcément appel à l’aventure et à l’exploration. Un bon RPG doit être en mesure de donner l’envie aux joueurs d’explorer l’univers du jeu grâce aux interactions avec l’environnement et les secrets à découvrir.

La liberté et l’influence

Dans un RPG, le joueur a la capacité d’influer sur le scénario du jeu. Ses choix doivent pouvoir impacter le futur des autres personnages et le monde auquel appartient son personnage.

Les combats 

Dans un RPG qui se respecte, il doit y avoir forcément de la castagne. Et ça tombe bien, les armes et les sorts sont faits pour ça. Les améliorations permettent au joueur de rendre son personnage plus fort afin qu’il puisse affronter efficacement les adversaires plus puissants.

Quels sont les types de RPG existants ?

Il existe de nombreuses variantes de RPG. Les plus connues sont :

Le JRPG

Signifiant Japanese RPG, il s’agit d’un genre propre au Japon. Il se démarque généralement par ses graphismes inspirés des mangas, sa musique caractéristique, son scénario proche du shônen et par un système de combat au tour par tour.

Il faut toutefois préciser que le combat au tour par tour peut toujours se retrouver sur d’autres types de RPG sans qu’il s’agisse de JRPG. Les JRPG les plus connus sont Final Fantasy, Dragon Quest ou encore Edge of Eternity.

L’action-RPG et le Hack’n’Slash

Ces deux sous-genres se caractérisent par une mise en avant du système de combat au détriment de l’histoire. Il y a toutefois quelques nuances qui permettent de différencier les deux. L’action RPG offre une vue à la troisième personne classique tandis que le Hack’n’Slash fait appel à une vue isométrique traditionnelle nécessitant de faire déplacer son personnage à l’aide de la souris pour affronter des hordes d’ennemis.

Comme exemple d’action-RPG, nous pouvons citer The Witcher, Dark Souls, Kingdom of Amalur et Dungeon of Edera. Du côté des Hack’n’Slash, nous avons Diablo, Torchlight ou encore Titan Quest.

Le roguelike

Il s’agit d’un sous-genre qui est lié au jeu Rogue sorti en 1980. Sa caractéristique principale se situe au niveau du fait que le joueur peut mourir dans le jeu à tout moment. La mort de son personnage l’oblige à recommencer le jeu depuis le début et à créer un nouveau personnage.

Comme exemple, nous pouvons citer : Stone Soup, Dwarf Fortress Adventure Mode ou Spelunky.

Le tactical RPG

Ici, le joueur ne prend pas le contrôle d’un héros personnalisable, mais plutôt d’une armée entière. Les affrontements se font en zones et demandent une gestion intelligente du champ de bataille pour arracher la victoire.

Comme exemples de tactical RPG, nous pouvons citer Fallout Tactics, Fire Emblem ou encore Ogre Battle.

Le RPG stratégique

Ce sous-genre de RPG est très proche du précédent. La différence que l’on peut relever entre les deux se situe au niveau des quêtes spéciales que les héros peuvent être amenés à réaliser dans le cadre d’un RPG stratégique. La mécanique de jeu au tour par tour est également souvent présente dans ce type de RPG.

Comme RPG stratégique, nous pouvons citer : Total War Warhammer, Disciples ou encore Heroes of Might and Magic.

Le MMORPG

Signifiant en anglais Multiplayer Online Role-Playing Game, le MMORPG est un sous-genre qui permet à des millions de joueurs d’évoluer ensemble dans un monde virtuel. Les plus connus restent certainement Word of Warcraft, Guild Wars ou encore Final Fantasy XIV.

En dehors de ces sous-genres, nous avons d’autres types de RPG comme le computer RPG (cRPG), le Dungeon-Crawler, le visual novel ou RPG graphique, le roguelite ou encore le RPG de deck-building.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.