La Switch devrait connaître une année semblable à 2017 et 2019 avec beaucoup de titres first-party

L’insider Emily Rogers, à qui l’on se plaît à accorder sa pleine confiance dans un moment d’égarement, a récemment indiqué sur un forum réputé qu’il faudra s’attendre à une “formidable” année 2020 pour la Switch en termes de quantité de titres first-party.

Ses prédictions n’apparaissent pas toujours couronnées de succès, mais elle avait vu juste concernant Pokémon Let’s Go, Pikachu et Pokémon Let’s Go, Évoli. Offrons donc à Emily Rogers, dont la parole est protégée sur Twitter, un zeste de crédibilité dans ses nouveaux propos rapportés par NintendoSoup.

L’insider, qui s’exprimait ici sur le forum de ResetEra, était appelée à exprimer son opinion quant à la troisième année qu’allait connaître la Switch : “bonne” ou “formidable” ? Ce à quoi Emily Rogers a répondu : “2020 devrait être une autre formidable année pour la Switch. Je pense que 2017 et 2019 ont été de grandes années pour la Switch. La seule année ‘moyenne’ a été 2018 (et oui, je sais que Super Smash Bros. Ultimate est sorti en 2018).”

Nintendo n’aurait pas abandonné Star Fox

Un peu plus bas, l’insider précise son propos en indiquant ainsi que la “formidable” année 2020 à attendre pour la Switch se traduira par “la quantité de titres first-party” qui seront alors annoncés.

Et là, on passe de la vision de jeux pressentis pour affoler les compteurs Metacritic à celle d’un océan de nouvelles entrées pour la Switch, océan composé de ressorties, portages et une poignée de vrais inédits.

Emily Roger a ensuite indiqué que contrairement à l’année dernière, elle ne s’amusera pas à donner des miettes d’informations concernant les titres que Nintendo annoncera quelques mois plus tard. Toutefois, a-t-elle ajouté, “sur un plan personnel et émotionnel, l’année prochaine sera folle pour moi”.

On apprend au passage qu’après la désillusion Star Fox Zero sur Wii U, Nintendo n’aurait pas abandonné la franchise :

“Ce que je voulais dire, c’est que Nintendo a récemment fait des prototypes / démos avec Star Fox. Je doute que ces démos prendront la forme d’un jeu, mais on ne sait jamais. Je voulais souligner que Nintendo n’avait pas abandonné pas Star Fox. En interne, ils sont toujours en train d’expérimenter des idées et des concepts. Star Fox est dans le même camp que Pikmin. Ce sont deux IP que Miyamoto ne lâchera pas (je dis cela comme une chose positive).”

Mots-clés nintendo switch