Google Stars : vers un nouveau système de favoris ?

Les favoris étaient très à la mode à la fin des années 90 mais ils le sont nettement moins à présent. Google n’a cependant pas dit son dernier mot et ses ingénieurs seraient ainsi en train de travailler sur un nouveau service baptisé Google Stars, un service permettant de mettre de côté des articles, des images, des vidéos et, finalement, tous les contenus de notre choix. Intéressant, non ? Certes et le mieux reste à venir car ces derniers pourraient être organisés comme bon nous semble. En réalité, Stars se présenterait carrément sous la forme d’une librairie virtuelle consacrée au web et à tous les médias relatifs.

Les favoris, comme chacun le sait, sont relativement limités puisqu’ils ne permettent pas d’enregistrer autre chose que des adresses de pages. Le problème, c’est que le marché a beaucoup évolué ces dernières années et il existe ainsi un certain nombre de solutions plus perfectionnées, et plus agréables à utiliser.

Google Stars

Google aurait l’intention de révolutionner les favoris.

Il sera difficile de ne pas citer les Flux RSS, bien sûr, mais on pourrait également évoquer des services plus spécifiques comme l’excellent Pocket.

Google Stars comme couteau suisse de la veille ?

Google souhaiterait mieux se positionner sur le secteur et, finalement, offrir un vrai successeur à ce bon vieux Reader. Stars permettrait ainsi à l’internaute de mettre de côté n’importe quel contenu de son choix. Des URLs, bien sûr, mais également des articles, des images, des vidéos, des courriers électroniques, des plans et d’autres contenus du même type. Le meilleur reste à venir car ce service serait même capable d’organiser automatiquement tous nos contenus en fonction de leur provenance et d’autres critères du même type.

Un moteur de recherche et des filtres nous permettraient ensuite de retrouver facilement le contenu dont nous avons besoin, au moment où nous en avons besoin.

Plutôt alléchant, et ce n’est pas terminé. Google Stars intègrerait également des fonctions de partage et il serait ainsi possible de rendre publics certains contenus, et de les partager dans la foulée avec notre communauté. Si besoin est, nous pourrions même annoter nos médias. Sachez d’ailleurs que cet outil pourrait, à terme, être intégré à tous les services et à toutes les plateformes éditées par Google.

Histoire de rendre ses lauriers à César, on peut préciser que cet énorme lièvre a été levé par un étudiant allemand du nom de Florian Kiersch. D’après lui, Google Stars aurait d’ailleurs de bonnes chances d’être présenté à la prochaine Google I/O.

Via