Et si on parlait de l’iPhone SE 3 ?

Apple aurait-il l’intention de lancer un iPhone SE 3 l’année prochaine ? Cela pourrait bien être le cas. Ming-Chi Kuo s’attend en effet à ce que la firme nous gratifie d’un nouveau modèle en 2021. En revanche, cela ne devrait pas se faire, au mieux, avant la seconde partie de l’année.

D’après l’analyste, Apple n’en aurait pas encore fini avec sa stratégie de diversification. Non content d’avoir présenté quatre iPhone 12, la marque aurait ainsi dans l’idée de lancer dans ces prochains mois une nouvelle version de l’iPhone SE.

Pas besoin de 10 capteurs pour obtenir de belles photos
Pas besoin de 10 capteurs pour obtenir de belles photos

Mais ce n’est pas le plus intéressant, car Ming Chi Kuo a aussi une vague idée de ce qu’il pourrait proposer.

Un iPhone SE 3 oui, mais pas pour tout de suite

D’après lui, il ne faudrait pas s’attendre à ce que l’iPhone SE 3 mise sur un écran OLED. Logique, compte tenu de son positionnement. Tout comme ses prédécesseurs, il devrait donc se cantonner à un écran LCD. La diagonale, elle, serait comprise entre 5,5 et 6,1 pouces.

Un détail qui a son importance. L’iPhone SE 2 brillait en effet par sa compacité et sa maniabilité. Selon toute vraisemblance, son successeur sera un peu plus encombrant. En effet, toujours selon la même source, il ne faudrait pas s’attendre à ce que l’appareil bascule sur Face ID et il devrait donc conserver un lecteur Touch ID.

En revanche, et c’est tout de suite beaucoup plus intéressant, il est possible que ce fameux lecteur ne soit plus placé au même endroit. Encore une fois, la prudence est bien entendu de mise, mais il faut rappeler que l’iPad Air est équipé lui aussi d’un lecteur Touch ID, mais que ce dernier est placé au niveau de sa tranche.

Un nouveau look pour une nouvelle vie

Pour conserver des dimensions contenues, Apple pourrait donc en faire de même avec ce nouvel iPhone SE. Ce qui nous éviterait du même coup de nous retrouver avec une brique dans la main.

Mais ce n’est pas tout. Ming Chi Kuo s’attend également à ce que l’iPhone SE 3 soit propulsé par une puce A14, soit par la puce que l’on trouve à bord des iPhone 12. Ce qui se traduirait du même coup par des performances revues à la hausse par rapport à la génération passée.

Ceci étant, ces déclarations sont à prendre avec un minimum de prudence puisque l’on parle ici d’un appareil qui ne sera pas présenté avant plusieurs mois.

Mots-clés appleiphone se 3