Russie : le chef du programme de vols spatiaux humains est décédé (et officiellement le coronavirus n’a rien à y voir)

Roscosmos, l’équivalent russe de la NASA, a annoncé que Yevgeny Mikrin, le chef de son programme de vols spatiaux humains et concepteur en chef de la fusée Energia, est décédé le 5 mai dernier.

Alors que ce denier faisait partie de l’équipe de Roscosmos depuis 1981, il s’est éteint à l’âge de 64 ans. Et malgré le fait que Mikrin ait été diagnostiqué positif au Sars-CoV-2 il y a quelques semaines, les officiels Russes ont déclaré que ce n’est aucunement la cause de sa mort.

Crédits Pixabay

Ceci étant, Rocket and Space Corporation Energia, la plus importante des sociétés russes du secteur spatial, a refusé de communiquer des détails concernant la manière dont Mikrin aurait pu être infecté par le Sars-CoV-2. RSC Energia a rajouté que ces informations étaient personnelles et liées au secret médical.

Mikrin était diagnostiqué positif au coronavirus, mais asymptomatique

Le 15 avril dernier, l’agence de presse russe TASS avait rapporté que Mikrin avait été infecté par le coronavirus. Il n’a d’ailleurs pas été le seul à avoir été testé positif au sein de Roscosmos. En effet, 29 autres employés de l’agence ont également été déclarés porteurs du virus.

Plus tard, le 28 avril, Dmitri Rogozine, le directeur général de Roscosmos, a posté un tweet déclarant que la situation était maîtrisée et que toutes les personnes qui ont été infectées à Roscosmos allaient parfaitement bien.

Pour en revenir au cas de Yevgeny Mikrin, malgré le fait qu’il ait été testé positif au Sars-CoV-2, il ne présentait aucun symptôme de la maladie. Aussi, vu que des soins cliniques n’étaient pas nécessaires, Mikrin est juste resté en quarantaine, chez lui.

Ceci étant, la cause véritable du décès de Mikrin reste floue. En effet, même s’il a été officiellement déclaré que Mikrin n’est pas mort à cause du coronavirus, Rogozine a déclaré que « malgré la participation des meilleurs médecins et l’usage de tous les moyens durant des semaines, Mikrin a été vaincu par la maladie ».

Un terrible choc pour le secteur aérospatial russe

La mort de Yevgeny Mikrin n’a pas été seulement dure pour ses amis et ses proches, mais également pour toute l’industrie spatiale russe ainsi que la communauté scientifique du pays.

D’ailleurs, Dmitri Rogozine n’a pas pu s’empêcher d’exprimer sa peine. Dans un communiqué, ce dernier a déclaré que la mort de Mikrin était « une perte grave pour tous, et que le défunt restera à jamais dans les mémoires ».

Dans une déclaration officielle, les responsables de Roscosmos se sont également fait entendre, en parlant de la perte d’une personne irremplaçable.