Russie : le squelette d’une créature marine géante a été découverte sur l’île de Béring

Une impressionnante découverte vient d’avoir lieu sur une île russe lointaine, située dans la région de la mer de Béring. Les agents de la réserve naturelle ont mis à jour les restes d’une ancienne créature marine géante. C’est Maria Shitova, l’inspectrice du parc, qui a été la première à avoir trouvé le squelette. Ce dernier appartenait à une vache marine, également connue sous le nom de rhytine de Steller, dont le nom scientifique est Hydrodamalis gigas.

La trouvaille a eu lieu lorsque l’agent a repéré une partie du squelette hors du rivage, apparaissant de loin comme une « clôture ». Après huit heures de fouille, l’équipe a pu recenser quarante-cinq vertèbres et vingt-sept côtes. Une omoplate gauche ainsi que d’autres os s’ajoutent à la liste. Naturellement, ces ossements seront exposés dans les musées des îles qui se situent entre la Russie et l’Alaska.

Crédits : Will Stewart

La Rhytine de Steller est une créature bien plus ancienne que l’homo sapiens. Au moment de sa découverte, précisément en 1741, elle était déjà rare. L’espèce s’était éteinte au dix-huitième siècle.

Un géant inoffensif

La vache marine était une sorte de phoque géante lourde d’environ onze tonnes et qui pouvait atteindre jusqu’à huit mètres de long. Elle se nourrissait d’algues. Il y a quelques siècles, l’espèce habitait les côtes du Pacifique Nord, du Mexique, des Aléoutiennes et du Japon.

Seulement vingt-sept ans après sa découverte, le spécimen a été exterminé. Il était facile à chasser du fait de sa lenteur et de son caractère inoffensif. Le lait qu’il produisait était en outre réputé délicieux. Sa chair était également d’une excellente qualité. Sa graisse servait de nourriture et d’huile de lampe. Leur peau très épaisse était également appréciée des marchands de fourrure.

À cela, il faut ajouter que leur mode de reproduction était lent et leur répartition géographique limitée. L’avarice de l’homme leur a été fatale.

Historique de la découverte

Ce mammifère exceptionnel était découvert par Georg Welhelm Steller qui était à la fois chirurgien et naturaliste. Il a eu l’occasion de faire la rencontre de l’animal quand le navire sur lequel il embarquait échoua sur une île de cette zone.

Le scientifique était à bord du bateau à la demande du Tsar de Russie. Il avait principalement pour mission de savoir si l’Alaska était lié ou non à la Sibérie.

L’expédition était menée par un aventurier danois du nom de Vitus Béring, d’où le nom de la région.

Mots-clés insoliterussie