Russie : une fusée a été frappée par un éclair pendant son lancement

La Russie a procédé au lancement d’une fusée affrétée par Roscosmos en début de semaine, à partir du cosmodrome de Plessetsk. L’opération s’est déroulée sans accroc, mais la fusée a tout de même été frappée par un éclair lors de son ascension. La scène a été filmée et largement diffusée sur le web.

La fusée en question a décollé du cosmodrome de Plessetsk lundi dernier à 6h23 UTC, avec à son bord un satellite de navigation GLONASS-M.

Eclair Soyouz

Capture Twitter

Contrairement aux idées reçues, le GPS n’est pas le seul système de positionnement par satellites existant.

Un éclair a frappé une fusée russe en cours de décollage

Les Soviétiques ont en effet développé dans les années 80 leur propre programme, baptisé GLONASS. Le système a entamé sa phase opérationnelle dans le milieu des années 90, mais il a ensuite été suspendu en raison de la crise financière à laquelle la Russie a dû faire face quelques années plus tard.

Le GLONASS a finalement été restauré en 2010 et de nombreux satellites ont été mis en orbite depuis, malgré un revers survenu en 2013, suite à l’explosion en vol d’une fusée Proton-M.

En plus du GPS et du GLONASS, il existe deux autres systèmes de positionnement par satellites : Beidou, le système chinois, et Galileo, le système européen.

Lundi, donc, Roscomos a procédé à un nouveau lancement en s’appuyant sur le lanceur Soyouz 2.1b. La fusée avait à son bord un satellite Glonass-M. Quelques secondes à peine après le décollage, la foudre est venue frapper la fusée de plein fouet.

Fort heureusement, l’incident n’a eu aucune conséquence. La fusée n’a pas été abîmée et elle a donc poursuivi son ascension, pour atteindre l’orbite terrestre basse et délivrer le satellite à bon port.

Aucun dégât

D’après le Ministère de la Défense russe, le satellite ne présente aucun dysfonctionnement non plus. Le système embarqué fonctionne en effet correctement et aucun souci n’a été relevé par les équipes au sol.

Il est assez rare de voir une fusée touchée par la foudre. En règle générale, les lancements surviennent lorsque le ciel est bien dégagé. Toutefois, ce n’est pas la première fois qu’un tel incident se produit.

En 1969, la fusée Saturn V utilisée dans le cadre de la mission Apollo 12 avait en effet été frappée deux fois par un éclair, et ce alors même qu’elle avait un équipage complet à son bord. Le premier éclair a frappé 36,5 secondes après le décollage et le second une quinzaine de secondes plus tard.

A l’époque, une alarme s’était d’ailleurs déclenchée et une partie des instruments embarqués à bord de la capsule s’étaient éteints. Plus tard, la NASA a réalisé que la foudre avait grillé pas moins de neuf capteurs situés à l’extérieur du module de commande. Cela n’a cependant eu aucune incidence sur la mission et cette dernière a pu se poursuivre sans encombre.

Mots-clés espacesoyouz