S.N.A.K, le clavier spécial Facebook

Chaque jour, des millions et des millions de personne partagent leur quotidien sur Facebook. Un chiffre plutôt inquiétant quand on y pense. Et forcément, le réseau social de Mark Zuckerberg inspire de plus en plus les constructeurs, comme nous le prouvent les HTC Chacha et HTC Salsa. Oui, et visiblement ce n’est que le début. Preuve en est, le S.N.A.K est un clavier spécial développé tout particulièrement pour… Facebook. Là encore, on peut dire que ça surprend pas mal.

Pour commencer, et au cas où certains d’entre vous se poseraient la question, S.N.A.K n’a rien à voir avec ce fameux jeu qui a contribué au succès incontestable du Nokia 3310. Non, en réalité, c’est un anagramme pour « Social Network Access Keyboard ». Et là, tu vois, tout est dans le titre. Avec ce clavier, tu pourras peut-être devenir le seul vrai roi de Facebook et régner en maître sur ton harem numérique d’une main de fer.

En effet, si tu fais partie des gens qui taguent leurs copains plus vite que leur ombre et qui n’hésitent jamais à envoyer des pokes aux grandes célébrités du web comme Justin Bieber, alors le S.N.A.K est sans doute fait pour toi. Concrètement, ce clavier se présente sous la forme d’un clavier multimédia comme un autre, mais avec des fonctions propres à Facebook réparties sur chacun de ses côtés.

En quelques secondes, tu pourras ainsi mettre à jour ton statut, visiter un groupe, regarder des photos, retourner sur ton mur, dire que tu aimes grave de chez grave la dernière citation de Vin Diesel et bien d’autres choses encore. Note d’ailleurs que chaque macro est représentée par un petit visuel accrocheur et que le clavier propose pas moins de 19 macros différentes. Et tu veux que je te dise ? Je ne savais même pas qu’on pouvait faire autant de choses avec Facebook.

Côté prix, on peut dire que le S.N.A.K est plutôt abordable puisqu’il est proposé à 29.99 $. Il faudra sans doute ajouter à cette somme les frais de port mais nul doute que ce clavier ne manquera pas d’intéresser nos amis les Community Managers. En revanche, le gros bémol, dans l’histoire, c’est qu’il n’est compatible qu’avec Windows. Et en même temps, un aussi gros clavier sur un Mac, ce serait presque insultant, non ?



Via