Sa colocataire tue son petit copain, il fait un live-tweet de l’expérience

Bob est rentré chez lui après une soirée… pour découvrir que sa colocataire avait tué son petit copain. Il a fait un live-tweet de l’expérience. Étonnamment, ses messages ont eu beaucoup de succès. Il faut dire qu’ils étaient très documentés.

La scène s’est déroulée le 13 février dernier, quelques heures avant la fameuse Saint Valentin. Bob s’apprêtait à rentrer chez lui lorsqu’il a compris que quelque chose ne collait pas. La police était effectivement sur place et elle lui a interdit l’accès à la maison.

Meurtre live-tweet

Bob a eu une mauvaise surprise en rentrant chez lui.

Lorsqu’il leur a demandé ce qui motivait leur décision, les agents lui ont tout simplement répondu que la maison avait été le théâtre d’un meurtre.

Il est rentré chez lui, la police était sur place

Katherine, sa colocataire, venait de tuer son petit copain.

Bob s’est donc retrouvé dans une position assez compliquée. Il a alors choisi de documenter l’expérience en publiant une série de tweets sur le web. Le lendemain, il a ainsi commencé par publier une partie du rapport de police, avec la photo de sa colocataire, son nom, son prénom et la liste des charges retenues contre elle.

Ensuite, notre infortuné camarade a pris la peine de tourner une vidéo de la chambre d’hôtel réservée par les autorités.

En discutant avec les enquêteurs, il a aussi appris pas mal de détails sur l’affaire et il a notamment découvert que sa colocataire avait prémédité son coup. Elle avait en effet écrit « death » sur le calendrier de la maison, un calendrier accroché dans la cuisine. Le plus fou, c’est que les autres colocataires ne se sont rendu compte de rien.

Il a live-tweeté toute l’expérience

Bob a ensuite publié une série de photo présentant la maison et ses scellés, mais aussi le trou laissé par la balle tirée par sa colocataire. La police l’a effectivement autorisé à récupérer ses affaires.

Au début, bien sûr, peu de gens l’ont cru et c’est paradoxalement ce qui l’a poussé à réaliser ce live-tweet et à publier autant d’images sur son compte. Les publications ont d’ailleurs rencontré un certain écho sur Twitter. Elles ont effectivement suscité de nombreuses réactions et elles ont aussi été relayées un nombre incalculable de fois.

Ce qui est assez fou, finalement, c’est que ce fait divers serait passé totalement inaperçu avant l’avènement des réseaux sociaux. Là, tout le monde a pu vivre l’expérience de Bob aux premières loges. Fascinant… et aussi un peu effrayant.

Bob n’est évidemment pas le vrai nom de notre infortuné colocataire. Il a effectivement préféré rester anonyme.

Crédits Photo

Mots-clés insolitetwitterweb