Sabrina : le Temple Sataniste demande 50 millions de dollars

Tout a commencé avec une statue, celle de la divinité à tête de bouc, Baphomet, icône du temple satanique United Federation of Churches LLC, qui a été utilisée dans la série, Les Nouvelles Aventures de Sabrina. Le 29 octobre 2018, Lucien Greaves, co-fondateur et porte-parole de l’organisation américaine, avait annoncé son intention d’intenter une action en justice contre Netflix et Warner Bros pour s’être approprié le « monument protégé par des droits d’auteur pour promouvoir leur fiction satanique stupide. »

Au départ, si les gens semblaient ne pas prendre ces déclarations au sérieux, les choses semblent aujourd’hui se concrétiser.

Le temple satanique a mis à exécution sa menace et réclame plus de 50 millions de dollars pour la reproduction non autorisée de la statue de Baphomet dans la série.

Lucien Greaves a expliqué qu’avec cette plainte, il espère empêcher que les gens fassent un amalgame entre la série de fiction et un véritable culte.

Une utilisation qui entache l’image du temple

Même si certaines personnes se sont moquées de l’initiative de Lucien Greaves et de son organisation, le porte-parole du temple satanique estime que leur action est plus que légitime comme il l’a expliqué sur Twitter.

« Oui, nous intentons une action en justice concernant l’utilisation abusive par la série Sabrina de notre monument sous copyright. Je suis assez surpris que les gens soient étonnés par le fait que nous entamions un procès contre la série Sabrina qui utilise notre monument. Seraient-ils aussi compréhensifs si une série utilisait une vraie mosquée comme un repaire de terroristes ? Ou une accusation de meurtre rituel avec de vrais Juifs ? » a-t-il écrit.

Une insulte au culte satanique

La figure de Baphomet apparaît dans au moins 4 des épisodes de la première saison de la série. On peut la voir dans le hall de l’école de sorcellerie de Sabrina. La réplique de la statue utilisée dans la série est complètement identique à celle du temple satanique. Ce qui a le plus déplu à Lucien Greaves était l’amalgame que les gens pouvaient faire entre la série et leur culte.

D’après lui, son utilisation dans le programme est une insulte aux principes et aux valeurs du temple. « Avoir son icône principale associée au sacrifice humain et patriarcal ne constitue pas franchement une représentation souhaitable. »

Pour sa part, la productrice designer de la série a déclaré dans une interview accordée à Vice que l’utilisation de la statue était une « simple coïncidence. »

Mots-clés sabrina