Safer Internet Day : « La parentalité à l’épreuve du numérique »

Nous vivons actuellement à l’ère du numérique. De nos jours, il n’y a pas que les adultes qui sont concernés par l’usage des écrans. Les enfants s’initient désormais très tôt aux nouvelles technologies. Pour certains parents, il est difficile de gérer cette situation et de trouver le juste milieu quant à l’utilisation de ces outils numériques.

À l’occasion du Safer Internet Day, l’Observatoire de la Parentalité et de l’Education Numérique (OPEN) et l’Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) ont publié une étude réalisée par Médiamétrie avec le soutien de Google.

Sécurité IA

Crédits Pixabay

Intitulée « La parentalité à l’épreuve du numérique, » cette étude met en lumière les questionnements des parents face au numérique, les paradoxes auxquels ils sont confrontés à ce sujet et aussi leurs attentes en termes d’accompagnement dans l’éducation à l’usage des écrans avec leurs enfants.

Un usage des écrans qui progresse avec l’âge

Dans le cadre de cette étude, Médiamétrie a interrogé 2 087 personnes, issues de foyers possédant une connexion Internet et dont le chef de famille est âgé de 18 ans et plus et parent d’enfant(s) de 0 à 14 ans. L’un des premiers éléments mis en exergue par cette étude est le fait que l’usage des écrans progresse en fonction de l’âge des enfants.

Par exemple, l’utilisation du téléviseur est de 24% chez les enfants âgés de 0 à 2 ans, contre 81% chez ceux âgés de 11 à 14 ans. Pour les mêmes tranches d’âges, l’utilisation des consoles de jeu, grimpe de 8% à 83%. Pour ce qui est de l’usage des téléphones/smartphones, il est de 9% chez les enfants de 0 à 2 ans contre 78% chez ceux âgés de 11 à 14 ans.

crédits Pixabay

En ce qui concerne les outils numériques plébiscités par les enfants de 11 à 14 ans, les smartphones arrivent en tête de liste. 65% d’entre eux en possèderaient un, contre 45% qui ont une console de jeux et 25% qui se sont vu offrir une tablette.

Des avis mitigés sur l’usage du numérique

Pour ce qui est de l’usage du numérique, les parents qui ont fait l’objet de cette étude ont émis des avis mitigés. Si 43% des parents estiment que l’utilisation du numérique par leurs enfants est une opportunité, 42% d’entre eux pensent que cela représente plutôt un risque.

La première catégorie voit dans l’utilisation du numérique une opportunité pour l’enfant de vivre dans son temps (83%), d’attiser sa curiosité (83%), de s’ouvrir à la connaissance (83%), d’accéder à des ressources pour l’éducation ((82%) et de développer sa créativité (79%).

sondage

Crédits Pixabay

La deuxième catégorie, quant à elle, pense que c’est un risque dans la mesure où ça peut créer une dépendance des enfants aux écrans (90%) et les mettre en contact avec des inconnus (87%).

Les parents et l’éducation numérique

Lorsqu’on permet aux enfants d’accéder au monde du numérique, on prend le risque de les exposer aux effets négatifs des écrans. Conscients de cela, des parents ont décidé de mettre en place des règles et des pratiques pour contrôler l’utilisation du numérique de leurs enfants.

Si certains optent notamment pour l’interdiction de l’utilisation des écrans (73%), d’autres préfèrent limiter leur utilisation (64%) ou encore mettre en place des activités autres que numériques (59%). 35% des parents choisissent de donner le bon exemple en adoptant une utilisation plus raisonnable des écrans en présence de leurs enfants.

crédits Pixabay

Pour certains parents, l’éducation numérique peut être une source de désaccord. D’après l’étude de Médiamétrie, 82% des parents prennent des décisions en commun (86% lorsque les parents répondant sont CSP+). D’un autre côté, 29% des parents avouent être en désaccord sur ce sujet (35% pour les parents séparés).

Des parents qui ont besoin d’accompagnements

Bien que les parents qui ont fait l’objet de cette étude aient essayé d’appliquer de nombreuses règles pour gérer au mieux l’utilisation du numérique de leurs enfants (interdiction d’utiliser des écrans à table ou à partir d’une certaine heure avant le coucher, paramétrage des smartphones ou utilisation des dispositifs/logiciels de contrôle du surf, etc…), ils avouent avoir besoin d’accompagnements.

36% d’entre eux ont déjà consulté une solution d’accompagnement numérique (forums, blogs ou sites d’organismes de soutien). 20% ont opté pour une personne physique (professionnel de santé ou conseiller d’orientation).

Google vient en aide aux parents

Cette étude appuie sur le fait que les parents « sont les premiers initiateurs à l’usage des écrans. » Ils ont donc une grande part de responsabilité dans l’éducation numérique de leurs enfants.

Afin de soutenir les efforts de pédagogie et de sensibilisation sur ce sujet, Google.org, l’organisation philanthropique de Google, a octroyé une bourse d’un million de dollars sur 3 ans à l’association OPEN.

crédits Pixabay

Grâce à cette bourse, OPEN pourra former 40 000 parents « à mieux gérer la place des écrans dans leur foyer pour accompagner les enfants dans leur découverte numérique. »

Google met aussi à la disposition des parents des services comme l’application Family Link et la plateforme YouTube Kids pour les aider à accompagner leurs enfants dans « leurs apprentissages, leurs jeux et leur navigation sur Internet. »

Family Link et YouTube Kids, des services qui deviendront indispensables aux parents

Grâce à Family Link, qui est disponible sur Google Play Store, les parents pourront fixer des limites à leurs enfants en définissant des durées limites d’utilisation des appareils numériques. Ils pourront également établir l’heure du coucher de leurs enfants sur les appareils supervisés en se servant de l’application. Les parents auront aussi la possibilité de verrouiller ces appareils à distance.

Qui plus est, Family Link permet d’assurer la sécurité des enfants. Les parents pourront gérer les applications auxquelles ils accèdent en les bloquant ou en les approuvant et surveiller leurs activités.

Pour sa part, YouTube Kids est une plateforme dédiée aux enfants qui leur permet « de découvrir des contenus par eux-mêmes de manière simple et ludique. » YouTube Kids offre un large éventail de choix de vidéos conçues pour stimuler la créativité des plus jeunes.

Cette plateforme sera d’une grande aide pour les parents, car elle garantit une expérience en ligne sécurisée pour les enfants. Google a opté pour l’utilisation de filtres automatiques développée par ses ingénieurs, ses modérateurs ainsi que les commentaires des parents pour protéger les plus jeunes.

Avec tous ces outils à leur disposition, les parents se retrouveront plus facilement dans l’éducation numérique de leurs enfants.