SAIP : l’application, encore loin d’être au point ?

SAIP, pour Système d’Alerte et d’Information des Populations, a de nouveau failli à sa mission de prévenir la population en cas de danger immédiat et majeur. En dépit des mises à jour effectuées le 4 novembre 2016 sur le Play Store et le 20 janvier 2017 sur l’AppStore, l’application n’a pas correctement fonctionné pendant l’attaque du 3 février au Louvre.

Finalement, afin de mettre en garde les personnes qui étaient sur place, les autorités ont préféré utiliser Twitter. Le Ministère de l’Intérieur a ainsi publié un message sur lequel on peut lire « Événement grave de #sécurité publique en cours à #Paris quartier du #Louvre, priorité à l’intervention des forces de sécurité et de secours. »

SAIP

SAIP a encore failli à sa mission.

Aucune notification de la part de l’application n’a été reçue alors que les militaires dans le Musée du Louvre ont été agressés par un homme avec un couteau.

Défaillance technique de l’application

Accessible depuis juin 2016, l’application SAIP a été lancée par le ministère français de l’Intérieur. Elle a été créée dans le but d’envoyer des alertes sur les smartphones des utilisateurs localisés sur une zone de danger ou d’attaque terroriste.

Malgré les différents tests effectués depuis 2009, l’application SAIP semble totalement inefficace. Pendant l’attaque de Nice par exemple, elle a été pointée du doigt, car l’alerte n’a été sonnée que trois heures après l’attaque.

En parallèle, en septembre 2016, l’application a bien fonctionné. Peut-être même un peu trop d’ailleurs puisqu’elle a alerté les Parisiens d’une attaque alors qu’il ne s’agissait que d’une fausse alerte.

Les explications des concepteurs de SAIP suite aux événements

Pour en savoir davantage sur les causes d’une quelconque défaillance technique, LePoint.fr a décidé de contacter les concepteurs de l’application. Ils ont expliqué que la situation a été parfaitement maîtrisée par le Préfet de police et que l’intervention de SAIP n’était du coup pas une nécessité.

Ils ont ajouté que l’application est dotée d’une technologie innovante et unique. Elle n’enregistre ni les identités ni la localisation des utilisateurs sur un quelconque serveur informatique.

Elle est donc conçue dans le respect total de la vie privée et il ne reste plus qu’à renforcer ses fonctions pour qu’elle puisse effectuer sa mission convenablement.

Reste que beaucoup d’utilisateur ont vécu cette expérience comme un échec cuisant.