Saito Taicho, le YouTubeur qui veut sauver les suicidaires de la forêt d’Aokigahara

Saito Taicho est un YouTubeur très en vue dans l’archipel nippon et il s’est récemment lancé dans une mission pour le moins étonnante. Il s’est en effet donné pour mission de sauver les suicidaires de la forêt d’Aokigahara en… leur faisant des câlins.

Aokigahara est une forêt située à la base du mont Fuji au Japon, une forêt s’étendant sur environ trente-cinq kilomètres carrés.

Free Hugs

Relativement récente, elle aurait seulement mille deux cents ans, mais cela ne l’empêche pas d’être mondialement connue.

Aokigahara, une forêt à la triste réputation

Cette popularité, la forêt ne la doit ni à la beauté de ses feuillages ni même à la splendeur de ses arbres, mais plutôt au nombre de personnes venant sur place pour mettre fin à leur jour.

Depuis les années 50, des centaines de personnes ont en effet été retrouvées mortes sur place. D’après l’étude menée par les autorités nippones, Aokigahara représenterait à elle seule 1 % des suicides de la préfecture et la forêt est ainsi devenue en l’espace de quelques décennies l’un des sites où l’on se suicide le plus.

Aokigahara est profondément ancré dans la culture japonaise et la forêt a ainsi été évoquée dans de nombreux ouvrages. Elle figure même dans le très controversé “Mode d’emploi complet du suicide” de Wataru Tsurumi.

Plus récemment, la forêt et sa triste réputation ont été mises en lumière par un certain Logan Paul. Profitant d’une virée au Japon, le célèbre vlogueur américain s’est effectivement promené à travers la forêt et il a même filmé le corps d’un homme décédé quelques heures plus tôt. La vidéo a fini en ligne et elle a provoqué un véritable tollé général sur les réseaux sociaux, avec les conséquences que nous connaissons.

Des câlins gratuits pour venir en aide aux suicidaires

Saito Taicho est également un YouTubeur et il a récemment mis en ligne une vidéo dans laquelle il est filmé en train de se tenir aux abords de la forêt, et plus précisément au niveau de son arrêt de bus, avec une pancarte entre ses mains, une pancarte proposant des “free hugs” (câlins gratuits) à toutes les personnes venues en finir.

Les avis des internautes divergent. Si certains le félicitent pour l’initiative, d’autres l’accusent d’avoir réalisé cette vidéo pour faire le buzz.

Saito, de son côté, reconnaît avoir longuement hésité avant de mettre en ligne la séquence, mais il a également précisé qu’il souhaitait sincèrement aider les gens. On le voit d’ailleurs dans la vidéo en train de suivre un homme visiblement décidé à en finir pour lui venir en aide.

Dans la séquence, l’homme explique avoir perdu son travail et être criblé de dettes. La vidéo montre Saito en train de lui parler et tenter de le rassurer.

https://www.youtube.com/watch?v=c0HVdZcKwRw

Mots-clés webyoutube