Salto, concurrent de Netflix, serait prêt pour un lancement le 20 octobre.

Le marché de la SVOD n’en termine pas de faire des émules. Apple, connu pour ses produits comme l’iPhone, le MacBook ou l’iPad, a même décidé de lancer son service avec AppleTV+, des programmes originaux à la clé. L’empire Disney n’y échappe pas, fort d’un énorme succès pour ses licences comme Star Wars, Marvel ou Pixar. Ainsi, le géant a lancé, en novembre dernier, Disney+, avec la série The Mandalorian comme fer de lance. Même chose du côté d’un géant de la vente en ligne, Amazon, et son fameux Prime Video proposant des productions inédites comme The Boys.

Face à ce marché majeur de l’audiovisuel, la France décidé de réagir en créant Salto, mainte fois repoussé, dernièrement à cause de la pandémie.

Crédit : France Télévisions, TF1 et M6

Une plate-forme qui devrait enfin être lancée, le 20 octobre, d’après Les Echos.

Le concurrent français de Netflix prêt à être lancé ?

Salto va enfin être lancé, d’après les Echos. Selon le média économique, une conférence de presse se tiendra à la fin de la semaine prochaine, qui reviendra sur les différentes informations essentielles du service. Un service né d’une envie de concurrencer les géants de la SVOD sur le territoire français. Ainsi, ce sont plusieurs grands groupes télévisuels qui ont décidé de s’allier pour créer Salto. On trouve TF1, première chaîne d’Europe, M6 et France Télévisions – pour le service public.

Et pour concurrencer Netflix, Disney+ ou encore Amazon Prime, le service français proposera du contenu exclusif. Aussi bien des films que séries télévisées, émissions, plus précisément déjà celles proposées aux spectateurs sur les chaînes du groupe. Cette plate-forme semble donc s’adresser à un public plus âgé que la moyenne, friand des productions françaises. Salto va également offrir un replay aux abonnés. Côté prix, rien n’a encore fuité, mais il faudra se montrer aussi agressif que la concurrence.

Car c’est le compte en banque des Français qui entre ici en jeu. Des Français déjà abonnés à plusieurs services pour pouvoir profiter du contenu exclusif que propose l’un, mais pas l’autre. Et si ces abonnements sont généralement accessibles, mis bout à bout, la facture peut être salée à la fin du mois. Sans oublier que certains géants français sont déjà présents avec beaucoup de succès, comme OCS ou Canal+.