Au Salvador, Bitcoin est désormais une monnaie légale

Connaissez-vous « El Salvador » ou « Le Salvador » ? Il s’agit d’un pays en Amérique centrale. Plus précisément, Le Salvador est une petite nation d’Amérique centrale connue pour ses plages sur l’océan Pacifique, ses spots de surf et ses paysages montagneux.

Mais ce n’est pas tout, le Salvador est désormais connu pour autre chose : c’est le premier au monde à avoir donné cours légal au Bitcoin. L’Assemblée législative du pays vient effectivement d’adopter une nouvelle loi cette semaine concernant cette monnaie numérique.

Le Bitcoin débarque au Salvador
Crédits Pixabay

Désormais, les Salvadoriens pourront payer leurs impôts en Bitcoin et tout agent économique qui en est capable devra accepter le Bitcoin comme monnaie de transactions.

Le Président du Salvador veut faire du Bitcoin une monnaie nationale

Cette année, le cours du Bitcoin a littéralement connu des hauts et des bas, culminant à un moment donné les 60 000 dollars pour 1 BTC, puis descendant à près de la moitié de ce chiffre peu de temps après. Néanmoins, cette fluctuation du Bitcoin n’a pas empêché le Président du Salvador, Nayib Bukele, a exprimé un certain engouement pour la monnaie virtuelle.

D’ailleurs, il a déclaré lors de la conférence Bitcoin 2021 à Miami qu’il allait faire du Bitcoin, une monnaie nationale. Le Président Nayib Bukele a même changé son avatar Twitter en une image d’ « yeux au laser », selon Vice, pour véhiculer l’idée que le Bitcoin est en train de s’envoler. Il faut dire que le fait qu’un pays accepte le Bitcoin pour payer les impôts donne une légitimation considérable à cette cryptomonnaie.

Un tweet de la législature du pays a indiqué que la loi donnant cours légal au Bitcoin au Salvador a été adoptée avec une majorité de 62 voix. Le tweet affichait également une image des législateurs debout et applaudissant.

« Que personne ne nous dise que nous sommes trop petits pour être grands »

Selon le texte de loi sur le Bitcoin, le Salvador a besoin d’une monnaie qui « réponde exclusivement aux critères du libre marché ». Ainsi, cette loi dispose que « tous les agents économiques du pays doivent accepter le Bitcoin (s’ils sont technologiquement capables), les impôts peuvent être payés en bitcoins et il n’y aura pas d’impôt sur les plus-values sur les transactions Bitcoin ».

Le Président Bukele a également déclaré dans un tweet que « le gouvernement garantira la convertibilité à la valeur exacte en dollars au moment de chaque transaction. En retour, cela apportera l’inclusion financière, l’investissement, le tourisme, l’innovation et le développement économique pour notre pays. Que personne ne nous dise que nous sommes trop petits pour être grands ».

Mots-clés bitcoin