Sam l’insubmersible ou la légende du chat qui a survécu au torpillage de ses navires de guerre

Il existe des animaux qui ont eu la chance d’avoir un destin incroyable. Celui qu’on appelle Sam l’insubmersible en fait partie. Ce chat noir et blanc est entré dans les annales pour avoir survécu au torpillage de trois navires de guerre.

Le périple de Sam, également connu sous le nom d’Oscar ou Oskar, a commencé durant la Seconde Guerre mondiale. Après avoir pris le large à bord du cuirassé allemand Bismarck en 1941, ce chat a été transféré sur deux autres navires différents avant de retrouver la terre ferme.

Crédits Pixabay

Alors que la plupart des membres des équipages de ces navires ont péri en mer, Sam est resté insubmersible.

Sam, le dernier survivant

Le 18 mai 1941, Sam a embarqué à bord du cuirassé Bismarck. Il appartenait à un des membres de l’équipage. Alors que la Seconde Guerre mondiale battait son plein, ce navire a pris l’eau après une bataille navale qui a eu lieu le 27 mai 1941. Sur les 2 200 personnes qui se trouvaient à bord, seules 114 ont survécu.

Sam, quant à lui, s’en est tiré sain et sauf et a trouvé refuge sur une planche. Pendant qu’il flottait tranquillement sur l’eau, des marins du navire britannique HMS Cossack l’ont récupéré et l’ont emmené avec eux. Malheureusement, le repos de Sam a été de courte durée. En effet, le HMS Cossack a été attaqué par une torpille du sous-marin allemand U-563 le 24 octobre 1941. Cela s’est produit alors que le navire se trouvait entre Gibraltar et le Royaume-Uni. Une fois de plus, Sam s’en est sorti indemne et a été envoyé sur le HMS Legion qui l’a ramené à Gibraltar.

Une vie tranquille au Royaume-Uni

Sam n’est pas resté longtemps à Gibraltar. En effet, il a embarqué à bord du porte-avions HMS Ark Royal. Ce navire britannique a été la cible du sous-marin allemand U-81. Les faits se sont déroulés le 14 novembre 1941 vers Malte. Sam a trouvé une autre planche sur laquelle flotter pour se sauver.

Après ce énième naufrage, il a atterri dans les bureaux du gouverneur de Gibraltar. De là, il a été transféré au Royaume-Uni. Une fois sur place, le chat n’a plus bougé. Il a vécu dans la Maison des marins de Belfast pendant 14 ans.

Sam s’est éteint en 1955 après une vie bien remplie.

Mots-clés histoire