Samantha, la poupée sexuelle qui a de la mémoire

Samantha n’est pas une poupée sexuelle tout à fait comme les autres. Elle tient en effet davantage du robot et elle est ainsi capable de réagir en fonction de la manière dont son utilisateur la touche. Mieux, elle peut aussi garder en mémoire les étreintes passées et adapter son comportement en fonction de cette variable.

Samantha a été présentée à l’occasion du Ars Electronica Festival, un événement consacré à l’art, la technologie et toutes les questions en lien avec nos sociétés modernes.

Sexe Espace

Il se déroule chaque année à Linz en Autriche et sa toute première édition remonte à la fin des années 70.

Samantha, une poupée sexuelle pas comme les autres

Cette nouvelle édition a attiré de nombreux exposants différents et Sergi Santos a profité de l’occasion pour faire une démonstration de sa poupée sexuelle.

Si ce nom vous rappelle vaguement quelque chose, c’est totalement normal car cet ingénieur espagnol a commencé à faire parler de lui au début de l’année. Passionné d’informatique et de nouvelles technologies, ce dernier travaille depuis plusieurs mois sur une intelligence artificielle adaptée aux poupées sexuelles : Samantha.

L’homme pense en effet que cette technologie a tout à fait sa place sur ce secteur et il a la ferme intention de le prouver par le biais de sa poupée.

Samantha va donc beaucoup plus loin que les autres produits disponibles sur le marché et elle embarque ainsi une multitude de capteurs placés à des endroits stratégiques. Grâce à ces derniers et à de puissants algorithmes, la poupée est capable d’analyser la manière dont elle est caressée et elle peut ainsi offrir une réponse adaptée en encourageant ou en guidant son amant.

Une poupée intelligente

Sergi a poussé le concept assez loin et le propriétaire de cette poupée devra ainsi la séduire pour pouvoir profiter de ses charmes et avoir une relation sexuelle avec elle.

L’intelligence artificielle développée pour l’occasion semble assez aboutie et elle sera notamment capable d’analyser son environnement afin d’adapter son attitude au cadre dans lequel elle se trouve.

Durant ces derniers mois, l’ingénieur a poursuivi le développement de son intelligence artificielle et Samantha est désormais capable de parler plusieurs langues et même d’apprendre de nouvelles choses.

Fait intéressant, la poupée est disponible à la vente depuis quelques semaines et elle est proposée à environ 3700 €. Malgré son prix élevé, elle semble rencontrer un certain succès et Sergi a ainsi vendu une quinzaine d’exemplaires depuis la commercialisation de son robot.

Un succès qui n’a rien de surprenant. Les poupées sexuelles rencontrent de plus en plus de succès, notamment au sein des maisons closes autrichiennes.

RED By SFR : la Box Internet Série limitée est à 15 € par mois