Samsung a imaginé un smartphone capable de se plier en trois

Samsung dépose chaque année des centaines de brevets. S’ils sont loin de tous déboucher sur des produits commercialisables, ils nous donnent au moins une vague idée des pistes envisagées par la firme. Let’s Go Digital vient justement de lever un nouveau lièvre. Un lièvre prenant la forme d’un smartphone capable de se plier en trois.

De tous les constructeurs du marché, c’est sans doute le géant coréen qui accorde le plus d’importance aux smartphones pliants.

Ce brevet montre un smartphone pourvu de trois volets - crédits Let's Go Digital
Ce brevet montre un smartphone pourvu de trois volets – crédits Let’s Go Digital

Non content d’avoir lancé le Galaxy Z Fold en 2019, il a en effet remis le couvert l’année dernière avec pas moins de deux nouveaux appareils, les Galaxy Z Fold 2 et Galaxy Z Flip.

Samsung a imaginé un smartphone qui se plie en trois

Et ce n’est évidemment que le début de l’aventure. Cette année encore, la marque devrait frapper fort en dévoilant pas moins de deux appareils dès cet été : le Galaxy Z Fold 3 et le Galaxy Z Flip 3.

Des appareils puissants, racés et qui seraient en plus en mesure d’exploiter le S Pen. Du moins pour le premier.

Ce qui nous amène finalement au sujet de cet article, et donc au brevet repéré par nos confrères néerlandais. En fouillant dans la base de données de l’OMPI, ces derniers ont découvert un tout nouveau brevet accordé à Samsung le 22 avril dernier et mettant en scène un smartphone pliant composé de trois volets.

Oui, vous avez bien lu, un smartphone pliant doté de trois volets et donc de deux charnières. L’idée étant finalement de donner un peu plus de flexibilité aux utilisateurs et de leur permettre de passer d’un petit smartphone à une phablette et, s’ils en veulent plus, à une véritable tablette.

Trois volets et deux charnières

Le concept est séduisant, d’autant qu’il y a un autre détail intéressant et qui mérite d’être mentionné. Les schémas accompagnant le brevet montrent aussi un S Pen accroché magnétiquement à la tranche de l’un des volets du téléphone. On parle donc d’un smartphone pliant qui prendrait en charge les stylets et qui pourrait être utilisé comme un carnet de croquis ou de notes.

Il faut bien le reconnaître, il y a de l’idée. Le plus drôle étant que l’on a justement entendu parler au début du mois d’une tablette Samsung capable de se replier sur elle-même, une tablette pourvue de trois volets elle aussi.

En revanche, il est encore un peu tôt pour se frotter les mains. Un brevet reste en effet un brevet et rien ne dit qu’un tel appareil verra réellement le jour.

Mots-clés brevetssamsung