Samsung bidonne (encore) une pub ventant les mérites d’un de ses smartphones en photo

Deuxième carton jaune pour Samsung, qui vient une nouvelle fois d’être pris la main dans le sac en matière de publicité. Pour mettre en avant les qualités de photophone de son Galaxy A8 Star (un smartphone milieu de gamme lancé cet été), et promouvoir son mode portrait, l’antenne malaisienne de la firme a publié une photo promotionnelle prétendument prise avec le mobile. Il s’agit dans les faits d’un autoportrait de Dunja Djudjic, rédactrice et photographe pour DIYPhotography. L’intéressée explique avoir pris le cliché à l’aide d’un appareil reflex pour le publier ensuite sur EyeEm, une banque d’image récemment associée à GettyImage.

Achetée par Samsung Malaisie, la photo a été retouchée, puis ajoutée à la fiche du mobile sur le catalogue de la marque. C’est la seconde fois, à notre connaissance, que Samsung se livre à ce genre de pratiques pour faire la promotion du volet photo d’un de ses smartphones.

Samsung a (encore) triché pour vanter les mérites d’un de ses smartphones milieu de gamme en photo. Un cliché prétendument pris avec le mobile provient en réalité d’une banque d’image associée à GettyImage.

En août dernier, la branche brésilienne de la marque avait en effet déjà été épinglée par un internaute pour un tweet faisant la promotion du Galaxy A8. La firme y présentait un selfie et assurait qu’il avait été capturé grâce au capteur frontal de son appareil. Il provenait en réalité de GuettyImage. Dans le cas présent, Samsung n’indique pas que le cliché publié sur son catalogue est issu d’une banque d’images, laissant par conséquent entendre aux clients potentiels qu’il a bien été pris avec le double capteur Galaxy A8 Star.

Un portrait retouché par Samsung avant mise en ligne sur son catalogue

Comme le précise son auteure, le portrait a par ailleurs été retouché par Samsung avant d’être mis en ligne pour faire la promotion de son mobile. Samsung a notamment détouré le visage de la jeune femme pour l’intégrer sur un autre arrière-plan. Quelques retouches auraient par ailleurs été faites sur le visage pour favoriser le raccord avec le nouvel arrière-plan. Un travail de mauvaise qualité selon Dunja Djudjic.

Notons que Samsung est loin d’être le seul constructeur à se livrer à ce genre de publicités plus ou moins mensongères. Par le passé, LG avait également eu recours à des photos issues de banques d’images pour venter les mérites de son G6 en photo. Même démarche pour Huawei, qui a fait de même à au moins deux reprises. La dernière fois en août dernier pour son Nova 3, comme le dévoilait alors Android Police.

Mots-clés publicitésamsung