Samsung : cette fausse fenêtre génère de la lumière solaire artificielle

Qui ne rêve pas d’égayer une pièce dénuée de lumière naturelle ? Ce sera désormais possible avec une fausse fenêtre capable de produire de la lumière artificielle, imitant celle du soleil. Une belle invention, grâce à la collaboration entre C-Labs de Samsung et SunnyFive.

Bien qu’elle ressemble beaucoup aux lampes de luminothérapie déjà commercialisées, la fausse fenêtre présente plusieurs options intégrées qui font toute la différence. Elle est notamment capable de s’adapter aux besoins de chaque utilisateur.

Une jeune fille baignée par la lumière du soleil

Crédits Pixabay

Pour l’instant, ni les informations sur sa date de sortie, ni sa disponibilité sur le marché, ou encore les détails sur son prix n’ont été communiqués. Il faudra donc patienter un peu pour pouvoir profiter de cette nouveauté.

Comment ça marche ?

La fausse fenêtre de Samsung est capable d’émettre une lumière similaire à celle du soleil. En plus, elle peut également être programmée pour suivre la trajectoire des rayons du soleil entrant dans une pièce tout au long de la journée. Elle donnera ainsi l’illusion d’une lumière naturelle chez soi.

Parfois les rayons naturels entrant dans la maison sont chauds ou ne le sont pas assez. C’est pourquoi avec cette fenêtre, il sera possible de régler la température émise par sa lumière. Certaines personnes souffrant de fatigue oculaire par exemple, sont aussi sensible à la lumière transmise par le soleil. Les ingénieurs ont donc prévu une option permettant d’ajuster la luminosité de leur invention.

Les avantages d’une telle innovation ?

Médicalement parlant, cette fenêtre sera d’une grande aide aux personnes souffrant de trouble affectif saisonnier, surtout en période hivernale. Elles ont en effet besoin d’une quantité importante de lumière pour éviter de tomber dans la dépression.

En cette période de crise sanitaire, où le confinement est de rigueur, rester dans une maison mal éclairée n’est pas toujours agréable. Une source de lumière supplémentaire sera donc la bienvenue. Elle peut également être utilisée dans les caves sans fenêtres, ou dans les « bunker apocalyptiques ».

Encore plus innovant, la personne exposée à la lumière pourra également synthétiser de la vitamine D comme si elle était réellement en contact avec la lumière du soleil. Selon Samsung, la fenêtre « aide les utilisateurs à synthétiser la vitamine D lorsqu’ils sont à l’intérieur ou dans des endroits peu éclairés sans avoir à se soucier du vieillissement cutané ou des coups de soleil ».

Mots-clés samsung