Samsung a corrigé la faille des Galaxy S et Note

Souvenez-vous… En décembre dernier, un bidouilleur oeuvrant pour la communauté XDA-Developers est tombé nez-à-nez avec une vilaine faille de sécurité touchant certains terminaux Samsung et permettant à de méchants pirates de rooter ces derniers à distance. Pire, parmi les smartphones touchés, il y avait les Galaxy S2 et S3 ainsi que les Galaxy Note 1 et Note 2, soit quelques uns des mobiles les plus vendus au monde. Horrible, bien sûr, mais sachez que tout est enfin fini puisque Samsung vient de publier un correctif qui vient combler cette terrible faille. Vous allez donc enfin pouvoir dormir sur vos deux oreilles, c’est pas magnifique ?

Si vous avez loupé l’histoire, on peut prendre le temps de rappeler brièvement les faits. En tentant de rooter son téléphone Samsung, un type particulièrement doué de ses dix doigts s’est rendu compte que toute la mémoire physique de ce dernier était accessible en lecture et en écriture. Le côté positif de la chose, c’est que c’est qu’avec de tels accès, il devient très facile de débrider son terminal. L’inconvénient, bien sûr, c’est que n’importe qui peut en faire tout autant.

Samsung a corrigé la faille des Galaxy S et Note

Samsung a commencé à déployer un correctif pour la faille touchant les Galaxy S et Galaxy Note.

N’importe qui, ça veut aussi dire toutes ces personnes mal intentionnées qui passent leurs soirées et leurs week-ends à coder de véritables saloperies pour prendre le contrôle du monde ou, le cas échéant, pour emmerder le plus de gens possible. Bien heureusement, la communauté XDA n’a pas tardé à réagir et elle a ainsi mis au point un outil permettant de rooter tous les terminaux touchés par la faille, bien sûr, mais aussi et surtout de corriger la faille au passage. Et tout ça dans les heures qui ont suivi la détection du problème.

Et aujourd’hui, une vingtaine de jours plus tard, Samsung a donc commencé à diffuser son fameux patch, ce même patch que pas mal de gens doivent attendre de pied ferme. Formidable, évidemment, mais tout n’est pas rose pour autant puisque ce correctif n’est pour le moment disponible qu’au Royaume-Uni. Précisons tout-de-même que cette mise-à-jour a quand même été signée le 22 décembre et on se demande donc bien ce qu’il s’est passé pour qu’elle mette autant de temps à arriver sur les terminaux concernés. Ceci étant, on risque d’attendre encore quelques jours avant de pouvoir en profiter dans le reste de l’Europe et autant dire que vous feriez mieux d’être très prudents jusque là.

Pour finir, on peut préciser que la fameuse faille de sécurité touche tous les terminaux Samsung sous Exynos 4210 et 4412.

Via