Samsung décroche en bourse à cause du Note 7

Samsung a subi un sérieux décrochage en bourse, suite aux problèmes liés au Galaxy Note 7 et à sa batterie explosive. Si l’action du groupe n’avait pas été particulièrement impactée par ces mésaventures au cours de la semaine passée, il semble que l’affaire de la phablette ait rattrapé le constructeur, notamment à la Korea Exchange, la bourse Coréenne.

Le décrochage de Samsung en bourse s’annonce donc à hauteur de plus de 20 milliards de dollars, faisant ainsi revenir la firme à son niveau de capitalisation du 12 juillet dernier, soit bien avant le lancement malheureux du Galaxy Note 7, et les événements regrettables qui en ont résulté.

galaxy-note-7

Samsung décroche en bourse suite à ses mésaventures avec le Note 7

L’affaire des Galaxy Note 7 explosifs aura donc causé du tort à Samsung. En plus d’avoir dû organiser le retour de plusieurs millions de smartphones, la firme voit sa côte en bourse accuser un sérieux revers en ce début de semaine à Séoul. Des malheurs en bourse qui pourraient bien continuer sous d’autres horizons, notamment au Etats-Unis et en Europe, où l’affaire a là aussi fait grand bruit.

Un contexte toxique pour les actions de Samsung

Si Samsung connaît un décrochage en bourse, c’est aussi à cause d’un contexte qui ne s’avère pas particulièrement engageant pour les actionnaires.

Outre le souci de batterie des Note 7, certaines déclarations ayant été faites ce weekend ne contribuent pas vraiment à la création et au maintient d’un climat rassurant pour les analystes.

Entre les diverses appels de compagnies aériennes demandant à leurs clients de ne pas allumer ou recharger leur Note 7 à bord des avions ; ou même les déclarations de la firme coréenne intimant aux possesseurs de son nouveau fer de lance de cesser d’en user, il faut admettre que le climat n’est guère à la joie et à la confiance aveugle en Samsung (économiquement parlant).

Une affaire qui va coûter cher à la firme

Samsung a donc connu un décrochage de 6.98% à la bourse coréenne, en plus des – 4% lors de la clôture de la Korea Exchange, vendredi. Le tout pour une perte de capital comprise entre 20 et 25 milliard de dollars.

Voilà qui commence à faire beaucoup en très peu de temps, même pour une société aussi solide que le géant Coréen. Il faudra voir comment la firme réagira dans les prochaines semaines, et comment évolueront les marchés une fois les choses rentrées dans l’ordre du côté du Note 7.

Cela ne devrait en tout cas pas tarder puisqu’en France les livraisons de Note 7, garantis fiables question batterie, commenceront le 19 septembre prochain.

Crédit photo