Samsung Display va payer une partie des investissements de Samsung Electronics dans le secteur des semi-conducteurs

La situation chez Samsung n’est aussi désespérée que l’on pense. Certes, la multinationale a perdu sa place de leader dans le domaine des ventes de smartphones. Une position qu’elle a occupée sans discontinuer depuis une décennie. Pire, l’entreprise a perdu dans la foulée sa place de numéro un des puces semi-conductrices.

Vue aérienne de l’usine de Samsung Electronics à Pyeongtaek, Gyeonggi Province

Néanmoins, la situation est loin d’être alarmante, d’autant plus que Samsung Display a enregistré des bénéfices record. Ce qui a permis à la filiale spécialisée dans la production de panneaux OLED mobiles de dégager un dividende sans précédent de 4,3 milliards de dollars.

Une belle enveloppe qui va servir à renforcer les capacités de production de Samsung Electronics

Samsung Display ne compte pas profiter toute seule de cette manne financière. La filiale de Samsung a décidé d’en faire profiter à Samsung Electronics qui se retrouve actuellement en difficultés. Celle-ci devrait l’utiliser pour étendre ses capacités de production de semi-conducteurs.

À LIRE ÉGALEMENT : Samsung Electronics accueille un nouveau-né : la DRAM LPDDR5X

Cette décision stratégique intervient dans un contexte où la demande pour des produits de mémoire à large bande passante est en hausse constante. Le conglomérat Samsung a également mobilisé ses filiales internationales pour rapatrier des fonds en Corée du Sud, avec pour objectif d’investir massivement dans le secteur des semi-conducteurs. Plus de 25 milliards de dollars ont été collectés en dividendes des filiales étrangères, et un prêt de plus de 15 milliards de dollars a été contracté auprès de Samsung Display l’année précédente.

Au passage, il faut remarquer que Samsung Electronics détient actuellement 84,8 % des parts de Samsung Display. Des droits que l’entreprise a acquis depuis 2012, suite à la séparation entre les deux entités.

Des investissements destinés à préparer un avenir où la concurrence s’annonce plus féroce

Dans la continuité de cette dynamique financière, Samsung Electronics envisage d’émettre des obligations d’entreprise pour lever des fonds supplémentaires. Ces capitaux serviront à renforcer encore davantage l’investissement dans la production de semi-conducteurs, soulignant l’engagement de Samsung à retrouver sa place sur le marché.

À LIRE ÉGALEMENT : Les futurs iPhone pourraient être équipés d’une technologie OLED innovante développée par Samsung

Pour ce faire, elle devra garder un œil attentif sur des adversaires comme Intel ou TSMC. Le premier est justement celui qui a détrôné Samsung à la tête du classement des puces semi-conductrices. Un fauteuil que l’entreprise américaine n’est pas prête à céder facilement, gonflée à bloc par les subventions de son gouvernement. Quant au second, il a pris une avance considérable sur Samsung en ce qui concerne les puces avancées destinées aux processeurs haut de gamme. Les plus gros clients du secteur ont opté pour les processus de fabrication de l’entreprise taïwanaise.

Source  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.